Certaines réparations de vélo seront quelques euros plus chères à l'avenir

Les prix de certaines réparations a augmenté depuis le 1er juillet
Les prix de certaines réparations a augmenté depuis le 1er juillet - © RTBF (Sébastien Ongaro)

Depuis le 1er juillet, les réparateurs de vélo doivent modifier le calcul de leur TVA. Désormais, les frais de main d’œuvre sont taxés à 6% alors que les pièces de rechange, comme une roue, une chambre à air, une selle, sont taxées à 21%. Auparavant, si le montant de la main d’œuvre était plus important que le montant des pièces détachées, alors l'ensemble était taxé à 6%. A l'inverse, si le montant des pièces était supérieur à la main d’œuvre, la TVA était fixée à 21%.

Plus simple, mais parfois plus cher

Un calcul qui est aujourd’hui plus simple et qui facilite le travail de l'asbl, "C'est plus simple. Tout est calculé automatiquement dans le système", confie Liesbeth Driesen, directrice de l'asbl Cyclo.

Pour les clients, la facture connait, dans certains cas, une légère augmentation de prix. "Nos clients qui ont des vélos modestes ou des utilitaires vont avoir des réparations plus chères car dans la plupart des cas, la main d’œuvre dépasse le montant des pièces. Avant ces pièces étaient calculées à 6% et maintenant à 21%. A l'inverse, pour les vélos haut de gamme, les réparations deviennent moins chères", explique Liesbeth Driesen. Tout dépend évidemment du nombre de pièces à changer et du temps que passe le réparateur sur le deux roues.

Un calcul de la TVA qui touche les revenus les plus modestes

On parle d'une augmentation de quelques centimes d'euros ou quelques euros, mais l'asbl estime tout de même que ce changement défavorise certaines personnes. "On se focalise sur l'accessibilité de la vélo pour tout le monde et ce changement touche surtout les gens à revenus modestes, on trouve ça très dommage", estime la directrice de l'asbl.

Si le réparateur ne fait pas de distinction entre la main d'oeuvre et les pièces détachées, alors la TVA sera automatiquement fixée à 21%.

Ce nouveau calcul s'applique aussi pour les vélos électriques et les "speed pedelecs".

 

 

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir