Ce que vos yeux disent de vous: l'eye tracking comme outil de diagnostic

Ils seraient le reflet de votre âme... que disent vos yeux de vous? L'eye tracking, c'est l'étude du mouvement de vos yeux. 

 L'eye tracking, ou oculométrie en français, est bien connu en marketing. Il permet, par exemple, de savoir où votre regard est attiré: par quelle pub ou quelle couleur; il peut aussi améliorer la structure d'un site internet. Mais il peut aussi servir des causes plus médicales ou sociales.

Neurosciences et traduction

L'Université de Mons organisait une séance de démonstration avec un fournisseur de logiciels. Dans la salle, des étudiants en neurosciences et technologies...mais aussi en traduction. 

"Par exemple, dans la traduction à vue, ça permet de voir où l'élève pose son regard", explique Daniele Santera, étudiant en traduction qui cherche un sujet de mémoire. "On voit les difficultés de l'élève. Sur quel mot bloque-t-il? Y'a-t-il un problème de lecture ou dans la traduction même?". 

Diagnostiquer la maladie d'Alzheimer et l'autisme

L'eye tracking peut être utilisé sans accessoires, devant un écran, ou être couplé à d'autres technologies, comme des lunettes de réalité virtuelle. "Dans le diagnostic de la maladie d'Alzheimer, on va reproduire une situation en demandant au patient de faire un café, par exemple", détaille Antoine Luu, Directeur commercial de Tobii Pro, un logiciel d'eye tracking. "Il faut trouver la tasse, trouver le café. On met en place des protocoles pour voir si ces mouvements oculaires sont des marqueurs pour identifier des symptômes liés à Alzheimer". 

L'analyse du mouvement des yeux est aussi utilisée pour diagnostiquer l'autisme, chez l'enfant. Il permet un dépistage plus précoce, couplé à d'autres méthodes. 

Le regard à la place du doigt

Même si cela ressemble à de la science-fiction, nous pourrions un jour taper notre code bancaire...avec nos yeux. "On va dire aux testeurs de saisir leur code avec le regard. Il n'y a pas de contact, c'est très privé. Un observateur extérieur verrait vos yeux bouger mais serait incapable de dire le code que vous avez saisi", détaille Antoine Luu. Cette technique serait déjà utilisée dans certaines industries sensibles, pour augmenter la sécurité. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK