Ce mercredi marque le début du Carême

Célébration du mercredi des Cendres
Célébration du mercredi des Cendres - © Archives Belga

Pour les chrétiens, le lendemain du mardi gras, c’est le mercredi des Cendres. Un jour de pénitence qui marque le début de la période de Carême, soit 40 jours avant la fête de Pâques célébrant la résurrection du Christ. Pendant ce temps, les croyants sont invités à jeûner. Ils commémorent ainsi les 40 jours de jeûne effectués par Jésus-Christ dans le désert.

L’église catholique demande de jeûner au minimum le mercredi des Cendres et le Vendredi saint. Il y a aussi une tradition de s’abstenir de manger de la viande et des plats gras.

Pour Marie Tinant, une Namuroise de 62 ans, le Carême est plus un genre de détoxication de l’organisme. Mais le carême n’est pas forcément alimentaire. Les catholiques sont invités à marquer le carême en se privant de choses qu’ils aiment et qui ne sont pas nécessaires :

"Ce matin, j’avais envie d’aller faire les boutiques mais je me suis abstenue, c’est une coquetterie non nécessaire", précise Marie Tinant.

Le Carême a-t-il encore un sens aujourd’hui ?

Il n’y a effectivement plus beaucoup de gens qui le font car la plupart ne connaissent plus la signification du Carême. On a plus tendance, de nos jours, à savoir ce que représente le ramadan qui est finalement assez proche. C’est une période de partage et de solidarité.

 

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK