Cava, mousseux, prosecco, champagne: la guerre des bulles fait rage

La guerre des bulles
La guerre des bulles - © Tous droits réservés

La chaleur nous invite à retrouver nos amis autour d'un verre en terrasse. A la carte: des softs, des bières belges et des bulles. Dans cette dernière liste, le champagne n'est plus tout seul. Entre le cava, le mousseux et le prosecco, la concurrence est même assez rude.

Fini la suprématie du champagne... Désormais les bulles ne sont plus que françaises. Elles viennent aussi d'Espagne et d'Italie. Même si le cava et le prosecco ont de plus en plus la cote, ils n'ont pas pour autant encore détrôner le champagne.

En Belgique, en terme de parts de marché, la France reste première avec près de 30 % de vente de champagne, et 16 % de ses mousseux. Les vins pétillants du sud talonnent cependant l'hexagone. On compte 37 % de parts de marché pour le cava, qui s'est très bien implanté dans notre pays depuis quelques années. Son prix démocratique fait partie des raisons de son succès. Enfin, dernier arrivé sur le marché belge, le prosecco: il représente 9 % des ventes de vins pétillants.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir