Cartographie de la pauvreté en Belgique

Cartographie de la pauvreté en Belgique
Cartographie de la pauvreté en Belgique - © rtbf

La pauvreté en Belgique est désormais cartographiée par des chercheurs de l'ULB et de la KUL. Ils ont étudié la situation de chaque commune, ce qui leur a permis de constater que le phénomène ne touche pas uniquement les grandes villes.

Si la pauvreté, voire même l’extrême pauvreté, est concentrée dans les grandes villes, l’étude monde aussi que les campagnes comptent de nombreux "pauvres".  Ils sont 21% en milieu urbain dense, 14% en milieu rural, 12% en milieu urbain et 8% dans les zones intermédiaires. Dans la campagne profonde, les personnes âgées, les personnes isolées et les ménages monoparentaux sont les plus exposés.

"Les phénomènes concentrés sont mieux connus que les phénomènes diffus"

"On connait mal cette pauvreté car c’est celle de personnes isolées", précise le superviseur de l’étude ULB-KUL, Christian Vandermotten. Ces personnes étant probablement moins soutenues et moins prises en charge par leur milieu ambiant, constate-t-il encore.

Pour établir leur cartographie, les auteurs ne se sont pas basés uniquement sur les revenus. Ils ont créé leur propre indice à partir de 138 variables, comme la qualité du logement, l'endettement, l'équipement du ménage ou encore la participation à la vie sociale. Leur cartographie de la pauvreté montre des différences entre ville et campagne, mais aussi entre Flandre et Wallonie.

Knokke pauvre ?

Quelques curiosités, comme Knokke, sortent du commun, car cette commune apparait comme pauvre. "Non Knokke n’est pas pauvre, mais le prix de l’immobilier est extrêmement élevé. Les statistiques sont donc quelque peu faussées en ce qui concerne les capacités d’accès au logement pour les populations locales, qui  n’habitent pas nécessairement dans les villas qui tirent les prix de l’immobilier de cette commune vers des sommets", nuance Christian Vandermotten.

Par ailleurs, on n'est pas pauvre partout de la même façon. Le manque de transports publics, les problèmes d'accès aux services, et l'isolement compliquent la vie dans la campagne profonde.

I.L. avec S. F.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK