Carnet rose à Pairi Daiza: un petit panda belge est né, c'est un mâle (vidéo)

Dans le style très formaliste des faire-part, "Pairi Daiza et le China Conservation and Research Center for the Giant Panda ont l'immense plaisir de vous annoncer la naissance, cette nuit, d’un bébé Panda géant à Pairi Daiza."  à 02H02, ce bébé mâle n'a à ce stade de géant que le nom de la catégorie à laquelle il appartient puisqu'il ne pèse que 171 grammes et est complètement dénué de poils.  Il a directement été accepté par sa mère et a commencé à boire "Dès sa naissance, Hao Hao a pris son bébé dans la gueule, signe qu'elle l'acceptait", a indiqué Tim Bouts, directeur zoologique de Pairi Daiza. "Le bébé a commencé à boire du lait de sa mère. Il a déjà pris le colostrum maternel à deux reprises, pas de manière naturelle dans un premier temps, pour raison de sécurité. Il est le plus souvent près de sa mère et est également placé régulièrement en couveuse. Il reste certes une période de risque de maladie ou de problèmes avec le lait, mais nos équipes, épaulées par des spécialistes chinois, espèrent contrôler cela."

Pas encore de nom

Le bébé panda n'a pour l'instant pas encore de nom.  Eric Domb, le directeur du parc, a indiqué que pour l'instant le souci principal était d'assurer la viabilité du nouveau-né.  Quant au nom, la seule chose qui est sûre, c'est qu'il portera un nom chinois. 

Le public devra cependant être patient, ce n'est pas tout de suite qu'il pourra admirer le nouveau venu au parc animalier, tout dépendra de la manière dont il évolue.  Si tout se passe bien, le jeune panda ne restera pas de longues années à Pairi Daïza.  Selon la convention qui existe entre le parc et la Chine,  dès l'âge de 4 ans, le jeune panda retournera dans son pays d'origine.

Le panda géant figure sur la liste rouge IUCN des espèces menacées d'extinction. Il n'en reste plus qu'un peu moins de 2000 sur notre planète. A ce titre, chaque naissance est ressentie comme un petit miracle. En vingt ans, seuls deux pays européens ont réussi, avec l'aide de la Chine, la reproduction des Pandas géants: l'Autriche et l'Espagne. La Belgique est donc le troisième pays à offrir un bébé panda géant à l'Europe.

"Chaque naissance est un miracle"

"A ce titre, chaque naissance est un miracle", estime encore le parc situé à Brugelette, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Bruxelles.

Prêtés pour 15 ans par la Chine, la femelle Hao Hao et son compagnon Xing Hui avaient été accueillis en grande pompe en Belgique en février 2014 et sont rapidement devenus l'une des principales attractions du parc Pairi Daiza.

Le bébé est issu d'une double insémination effectuée avec le sperme de Xing Hui en février. Mi-mai, le parc avait indiqué que la femelle panda présentait tous les signes de grossesse mais était resté prudent sur les chances d'une naissance.

"Pendant plusieurs semaines, elle a mangé le double de la quantité de bambous habituelle, puis elle s'est progressivement désintéressée de la nourriture et a commencé à refuser de sortir de sa grotte. Elle dort beaucoup et est assez léthargique", avait expliqué la soigneuse des pandas du parc, Tania Stroobant.

"Nous avons par ailleurs constaté très récemment un enflement des mamelles de Hao Hao ce qui signifie qu'elle semble se préparer à allaiter", avait ajouté Mme Stroobant.

Depuis cinq ans, le nombre de visiteurs à Pairi Daiza, qui héberge plus de 5.000 animaux au total, a doublé pour atteindre près de 1,8 million en 2015.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK