Carnaval d'Alost: des caricatures "moralement répréhensibles", selon les organisations juives de Belgique

Certaines caricatures ont profondément choqué les associations juives de Belgique
Certaines caricatures ont profondément choqué les associations juives de Belgique - © JAMES ARTHUR GEKIERE - BELGA

Yohan Benizri est le président du CCOJB (le comité de coordination des organisations juives de Belgique). Il réagit vivement aux images du carnaval organisé à Alost ce dimanche. Il n’est pas sur place mais a reçu beaucoup de photos et de vidéos des différents chars et personnes déguisées qui représentent des Juifs. Nous avons sollicité sa réaction.

Selon vous, ce qui est montré à Alost, c’est pire que le char de l’an dernier ?

"Manifestement c’est pire. C’est une répétition, c’est persévérer dans une erreur, c’est ne pas avoir fait cas de l’opinion internationale, des dénonciations à l’intérieur de notre pays. Ce que je crois, c’est que la prise de conscience à l’intérieur de notre pays, c’est la chose la plus importante et je vois une évolution positive là-dessus."

Yohan Benizri espère une réaction politique forte au défilé de ce dimanche. "Aujourd’hui ce qu’on va voir c’est qu’Alost va se singulariser, se marginaliser. La plupart des démocrates vont réagir. Je m’attends à ce que les représentants politiques belges se manifestent, je n’ai plus à appeler à ce qu’ils le fassent, je crois qu’ils ont indiqué qu’ils le feraient, qu’ils ont pris conscience du caractère absolument inacceptable de ce qui se passe à Alost. Si on pouvait avoir un doute sur les intentions antisémites, sur la question du "Est-ce que c’était offensant ou pas ?", lorsqu’on voit des juifs en cafards (en réalité en fourmis, ndlr), il y a une déshumanisation complète, il ne peut y avoir aucune marge d’interprétation."

Les Juifs sont présentés en vermine

Les personnes qui ont réalisé ces chars disent que leur idée c’est de montrer que l’on peut se moquer de tout, qu’elles ne veulent heurter personne. Est-ce quelque chose que vous pouvez entendre ?

"Évidemment que l’on peut se moquer de tout, simplement ils se trompent de débat. Ici, par bêtise ou par insistance, ils se montrent offensants en utilisant des caricatures qui ont justifié les pires horreurs. Donc il y a la liberté d’expression, que personne ne remet en cause, il y a ce qui est pénalement répréhensible, je crois qu’on n’est peut-être pas dans ce cas. Mais ce qui est sûr, c’est qu’on est dans quelque chose qui est moralement répréhensible. Et là-dessus, il n’y a aucun doute. Nous sommes parfaitement là-dedans parce que les juifs sont présentés en vermine, parce que les caricatures sont antisémites, les stéréotypes de complot mondial sont utilisés pour déshumaniser les juifs, on n’est plus dans l’humour."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK