Capturé par des pirates, le chimiquier allemand se dirige vers la Somalie

Le chimiquier allemand capturé par des pirates samedi au large d'Oman faisait route dimanche vers la Somalie, a indiqué dimanche la mission anti-piraterie de l'Union européenne Atalante.

Le "Marida Marguerite" qui compte 22 membres d'équipage, "se dirige vers la côte somalienne et est clairement aux mains des pirates", a indiqué à l'AFP le capitaine de vaisseau John Harbour, porte-parole d'Atalante.

Les membres d'équipage, 19 marins indiens, deux bangladais et un ukrainien, se porteraient "bien", avait indiqué samedi le quartier général de la force navale de l'UE (EU Navfor), qui mène l'opération anti-piraterie Atalante, citant un contact radio établi par un navire de commerce croisant à proximité.

Le chimiquier, battant pavillon des îles Marshall et jaugeant 13.000 tonnes, a été capturé après une attaque spectaculaire à l'arme automatique et au lance-roquettes. Il était parti d'Inde et se dirigeait vers la Belgique.

Un bateau de pêche taïwanais et son équipage a également été pris en otage samedi au cours d'une autre attaque. Ce chalutier, baptisé Tai Yuan 227, naviguait vers les Maldives quand il a été attaqué au large de la côte somalienne par des pirates qui exigent une rançon pour les 26 membres d'équipage.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK