CAP48: l'édition 2018 de l'opération a permis de financer 167 projets dans le handicap et l'aide à la jeunesse

Le compteur affichait plus de 6 millions d'euros de dons suite à la grande soirée de clôture de l'édition 2018 et CAP 48
Le compteur affichait plus de 6 millions d'euros de dons suite à la grande soirée de clôture de l'édition 2018 et CAP 48 - © Tous droits réservés

Recherche sur la polyarthrite, accès au sport pour les personnes atteintes d'un handicap, service d'accrochage scolaire, ... En 2018, CAP 48 a permis de financer 167 projets d'associations actives dans les secteurs du handicap et de l'aide à la jeunesse. Des investissements rendus possibles grâce à 6.185.239 euros récoltés dans le cadre de l'opération annuelle.

Alors que la soirée de clôture de l'édition 2018 de CAP 48 affichait un compteur haut de 6.061.130 euros, ce sont finalement 6.185.239 euros qui ont été reversés aux différents projets soutenus par l'organisation.

Ce sont au final 167 projets qui ont pu être boostés grâce aux dons et autre opérations organisés durant la campagne. Un chiffre record, qui excède les 145 projets aidés suite à l'édition 2017. « On est en progression constante, c'est ça qui compte », se réjouit Anne-Laure Macq, porte-parole de l'organisation. Selon elle, « les gens sont de plus en plus généreux ».

En marge de cette générosité qui ponctue les grands moments des éditions de CAP 48, les fonds sont reversés à des projets en faveur de l'inclusion des personnes porteuses de handicap (à hauteur de 77% de la somme globale cette année) et, on le sait moins, des jeunes en difficulté (23%). 

Les projet hennuyers majoritaires

Parmi les projets financés par les fond récoltés dans le cadre de l'opération CAP 48, le Hainaut est majoritaire, suivi de Liège et de Bruxelles.

Concernant la répartition entre financement d'initiatives destinées aux personnes en situation de handicap et aux enfants en difficultés, cela diverge selon les régions.

Renaud Tockert, administrateur délégué de Cap 48

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK