CAP48 : 350.000 euros pour l'accueil des enfants polyhandicapés à Bruxelles

Le Creb, centre de rééducation de l'enfance à Bruxelles, accueille 55 enfants de 0 à 16 ans atteints de plusieurs handicaps sévères à Woluwé-Saint-Lambert. La moitié fréquente les lieux le jour, l'autre y reste aussi de nuit. Le centre fait face à de nombreuses demandes et a bénéficié du soutien de CAP48 à hauteur de 350.000 euros pour la création d'un deuxième établissement à Anderlecht.

Nous découvrons les enfants réunis pour une activité de chorale avec plusieurs membres du personnel. Un rendez-vous mensuel qui leur apporte beaucoup : "du bien-être, du plaisir, des sons, être dans l'ambiance, sentir que les adultes autour d'eux s'amusent aussi. L'idée c'est vraiment d'avoir un moment agréable et léger pour tout le monde en fait", précise Simone Bouquette, l'assistante sociale à l'origine de la chorale.

5 images
La chorale, un moment de partage entre enfants et personnel du creb © Mélanie Joris

Un encadrement optimal

Quand vient l'heure du goûter, chaque enfant est entouré d'un adulte. Le centre emploie en tout 120 personnes. Des kinés, ergothérapeutes ou encore logopèdes qui garantissent un encadrement optimal.

François Flahaux, éducateur, nous explique : "C'est important pour moi de bénéficier des savoirs de la logopède pour la déglutition par exemple. Des structures comme celles-ci sont importantes, on travaille en équipe pour être au mieux avec les enfants et leur donner tout ce dont ils ont besoin".

5 images
Un personnel nombreux et pluridisciplinaire s'occupe des enfants © Mélanie Joris

4 à 5 ans sur liste d'attente

À Bruxelles malheureusement, les places ne sont pas assez nombreuses dans ce type de centre. Ici, les familles doivent souvent patienter 4 à 5 ans sur une liste d'attente et certains enfants qui ont la chance d'y accéder passent beaucoup de temps dans les transports.

"On a des enfants qui font parfois jusqu'à 2h30 de trajet le matin et la même chose le soir", nous confie Danielle Van Den Bossche, la directrice, "c'est juste insupportable pour des enfants avec les handicaps qu'ils ont et parfois certaines maladies comme l'épilepsie. Des enfants qui sont obligés de prendre le bus pour des trajets aussi longs".

5 images
Les enfants restent en moyenne 4 à 5 ans sur liste d'attente avant d'obtenir une place au Creb © Mélanie Joris

20 nouvelles places à Anderlecht

Alors en 2019, un nouveau centre sera construit à Anderlecht pour accueillir vingt enfants supplémentaires. Le Creb a reçu 2 millions d'euros des pouvoirs publics, et un subside exceptionnel de 350.000 euros de CAP48. Cela représente 6% des dons versés en 2017.

"La grande dépendance sur Bruxelles reste problématique", explique Bénédicte Duval, responsable de la communication de CAP48, "de nombreuses familles se retrouvent sans solutions sur des listes attente. Il était important de réagir et de participer à l'effort consenti par pouvoirs publics et différentes fondations"

Le Creb espère aussi obtenir un agrément pour les jeunes de 16 à 21 ans pour leur permettre d'attendre une place dans des centres pour adultes et pour mieux les préparer à cette nouvelle vie.

5 images
Le futur centre du Creb à Anderlecht permettra la création de 20 nouvelles places © Tous droits réservés
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK