Cannes: "Un Certain Regard" au film coréen "Ha Ha Ha"

RTBF
RTBF - © RTBF

Le prix Un Certain Regard du 63ème Festival de Cannes est revenu samedi soir au film "Ha Ha Ha" du Sud-Coréen Hong Sang-soo, le jury distinguant également "Octubre" des Péruviens Daniel et Diego Vega et les trois actrices de "Los labios" des Argentins Ivan Fund et Santiago Loza.

"Ce prix va me permettre de continuer à réaliser des films et je vous remercie pour cela", a déclaré le cinéaste âgé de 49 ans en recevant son prix, décerné à l'unanimité par le jury.

Il a également rendu hommage à son équipe et à ses comédiens "qui n'ont reçu aucun cachet" pour jouer dans le film.

Ecrit et réalisé par Hong Sang-soo, "Ha Ha Ha" met en scène deux amis réunis par l'évocation des mêmes lieux, des mêmes instants passés et de leurs conquêtes extra-conjugales, alors que l'un d'eux est sur le point de quitter la Corée pour partir au Canada.

Leur conversation est rythmée par des rasades d'alcool de riz. Petit à petit, la culpabilité s'installe, avec en toile de fond un penchant pour la mythomanie.

Hong Sang-soo est né à Séoul en 1960. Depuis 1996, année de son premier long métrage, il a réalisé une dizaine de films, parmi lesquels "La femme est l'avenir de l'homme" et "Conte de cinéma" en compétition à Cannes respectivement en 2004 et 2005.

Le jury présidé par la réalisatrice française Claire Denis a par ailleurs attribué le prix du Jury à "Octubre" ("Octobre") des frères Vega, histoire d'un prêteur sur gages qui se retrouve avec un bébé sur les bras, fruit de ses amours avec une prostituée.

Le prix de la meilleure interprétation est revenu aux trois actrices du film argentin "Los labios" ("Les lèvres"), Eva Bianco, Victoria Raposo et Adela Sanchez. Ce film suit le voyage de trois femmes vers un lieu reculé où elles doivent accomplir pour l'Etat un travail social en faveur des plus démunis.

La Palme d'or et que les autres prix du 63ème Festival de Cannes seront attribués dimanche soir.

La première "palme gay" pour "Kaboom" de Gregg Araki

A l'initiative du site de référence Yagg.com, ce prix a été décerné en marge du Festival de Cannes par un jury composé de représentants des festivals de cinéma gay et lesbien de Paris, Lyon, Nice et Londres, et de journalistes des magazines Première, Têtu, Les Inrockuptibles, Screen International et Studio Ciné Live.

Parrainée par Olivier Ducastel et Jacques Martineau, réalisateurs notamment de "Jeanne et le garçon formidable", la "Queer Palm" a pris en compte les films de toutes les sections cannoises : Sélection officielle, Un Certain Regard, La Semaine de la Critique, La Quinzaine des Réalisateurs.

Distingué parmi douze films, "Kaboom", présenté hors compétition en sélection officielle, réunit au générique Roxane Mesquida, Thomas Dekker et Kelly Lynch. Ce long métrage met en scène un étudiant bisexuel sur un campus américain qui croit avoir été le témoin d'un meurtre.

Avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK