Canicule: attention au bitume

Canicule : attention au bitume !
3 images
Canicule : attention au bitume ! - © Tous droits réservés

Qui dit fortes chaleurs dit souvent dégradation des routes. En Wallonie, une centaine de garde-routes sont sur le qui-vive. Ils patrouillent dans la région, à l'affût du moindre soulèvement de chaussée.

"Nous parcourons parfois plus de 100 kilomètres par jour" explique Nadège Beckmann, garde-route à Anderlues. "Si nous constatons des dégradations dûes à la chaleur, nous prenons d'abord des clichés et les envoyons directement au district, qui va alors envoyer des équipes d'intervention".

Des soulèvements de plusieurs dizaines de centimètres

Les soulèvements de chaussée atteignent parfois 20 à 30 centimètres. "C'est évidemment très dangereux, surtout pour les cyclistes et les motards. Nous devons donc intervenir en urgence, ça se joue parfois à quelques minutes car un accident est vite arrivé. Nous commençons par baliser et fermer le tronçon. Ensuite, nous pouvons entamer les réparations" détaille Matthieu Santi, chef du district d'Anderlues.  

Les chaussées en béton sont les plus problématiques

Lors de la vague de chaleur qui a touché la Belgique à la fin du mois de juin, des soulèvements importants avaient entraîné la fermeture d'une bande de circulation sur l'autoroute E411 notamment. Pour l'instant, rien d'aussi spectaculaire, mais les garde-routes sont très vigilants. Ils modifient leurs parcours en passant en priorité par les endroits sensibles, à savoir les vieilles chaussées en béton.

"Le béton est assez sensible à la chaleur. Il se dilate, explose en quelque sorte, et c'est ce qui provoque les soulèvements de chaussée" précise Mee Hwa Boulangé, porte-parole du Service Public de Wallonie pour le réseau routier. "Lorsque ce genre d'incidents arrive, on privilégie les interventions de nuit pour que le matériau ait le temps de refroidir. Ensuite, en un jour ou deux cela peut être réglé".

Durant la canicule, les garde-routes veilleront au grain sur le réseau routier wallon, qui compte tout-de-même quasiment 7000 kilomètres de routes et 900 kilomètres d'autoroutes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK