Candy Crush: addictif mais officiellement très compliqué

Candy Crush: addictif mais officiellement très compliqué
2 images
Candy Crush: addictif mais officiellement très compliqué - © Tous droits réservés

Un chercheur australien vient de montrer que les adeptes du jeu Candy Crush Saga sont en fait des mathématiciens qui s'ignorent. Il relèverait de la catégorie des problèmes mathématiques les plus difficiles à résoudre.

"The Sweetest Game", le jeu le plus doux, Candy Crush Saga, est aussi le plus addictif et le plus dur selon le chercheur Tom Walsh de l'Université de Nouvelle Galles du Sud.

Il l'a rangé dans la catégorie des problèmes NP (non résolus). Dans Candy Crush, il faut ranger les bonbons par couleur, en rangées verticales et horizontale, et le nombre de mouvements est sans limite, de même que le score finale, explique le New Scientist.

En repoussant sans limite les dimensions du cadre et en demandant si on pouvait élaborer une série de mouvements donnant un certain score, le chercheur a abouti à reproduire un problème de satifaisabilité booléenne, un problème SAT en abrégé, un des plus compliqués au monde, du niveau NP.

Lancé en 2012, Candy Crush compte 93 millions d'adeptes, pour qui la complexité joue sans doute dans l'attractivité du jeu, conclut le magazine britannique.

RTBF

Lisez l'article du New Scientist

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK