Cadets de la Croix-Rouge pour toujours!

RTBF
RTBF - © RTBF

Connaissez-vous les cadets de la Croix-Rouge? Ce mouvement de scoutisme créé pendant la seconde guerre mondiale était étroitement lié à la Croix-Rouge. Il en épousait l'idéal. Les cadets comme les scouts s'adonnaient à toutes sortes d'activités de plein air bien sûr, mais avec une particularité tout de même: une large part était dévolue aux exercices de secourisme.

Ils s'appellent ouistiti turbulent, cerf loyal, danois rassembleur, tous ont en commun leurs jeunes années passées aux sein des cadets de la Croix-Rouge. Ce mouvement de scoutisme est né en 1942. A cette époque, les forces d'occupation allemandes interdisent les activités de scoutisme en Belgique. Elles espèrent ainsi rallier la jeunesse belge aux jeunesses hitlériennes. Mais un certain Louis Picalausa, alors cadre de la Croix-Rouge et membre des mouvements de scoutisme, trouve un subterfuge: il rassemble tous les membres des fédérations de scoutisme belges au sein des cadets de la Croix-Rouge. Sous cette bannière neutre, les jeunes belges pourront poursuivre leurs activités de scoutisme.

 

Les activités des cadets de la Croix-rouge ressemblent, à s'y méprendre, à ceux des scouts, avec toutefois une singularité: les cadets épousent l'idéal de la Croix-Rouge, celui d'aider et secourir son prochain quel qu'il soit. Voilà pourquoi, à côté des jeux de piste, des camps d'été, une large part des activités se focalise sur le secourisme. Plus tard, drillés par leurs exercices, certains de ces cadets intégreront la colonne mobile de secours. Celle-ci prêtera notamment main-forte aux équipes de secours lors de la catastrophe du Bois du Cazier à Marcinelle en 1956.

 

Au début des années 70, la Croix-Rouge décide de supprimer sa section des cadets. Le mouvement existe toujours cependant, mais sous forme d'une asbl appelée Nature et Loisirs. Les jeunes s'appellent toujours des cadets...comme leurs aînés ... Mais pas de la Croix-Rouge.

 

 

Lucie Dendoven

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK