C'est le printemps !

RTBF
RTBF - © RTBF

C'est aujourd'hui le printemps météorologique ! Et les jardins s'éveillent à la vitesse grand V. Les cousines de la pâquerette et le métier d'architecte-paysagiste sont au programme

Les fleurs qui annoncent le printemps
Les plantes en studio
Corylopsis pauciflora
Origine : Japon. De mars à mai s'épanouissent des grappes de fleurs pendantes, de 1 à 3 cm de long. Arbuste rustique dans nos régions.
Pâquerettes (Bellis)
Cousines de la pâquerette de nos gazons, obtenues par sélection. Variétés à fleurs doubles, cultivées en tant que bisanuelles pour la décoration des jardinières et des parterres au printemps. S'associent joliment avec les muscaris et les narcisses.
Un métier : architecte-paysagiste
Pour obtenir d'emblée un jardin de qualité, des propriétaires choisissent de faire appel à un entrepreneur de jardin. Il effectue une approche créative comme celle dun architecte étudiant le projet dune maison. Il écoute les clients pour cerner leurs attentes. Il effectue une étude du terrain. Puis, sur sa planche à dessin, il étudie les possibilités daménagements. Après plusieurs avant-projets discutés avec les propriétaires, il propose en finale un plan global avec un schéma précis des plantations. Tout en structurant le jardin de manière cohérente avec le style qui lui est propre, ce professionnel a trouvé des astuces pour exploiter au mieux les possibilités du terrain, facilitant les déplacements, dessinant une tonnelle conforme au style de la maison Le plan peut alors être exécuté par les propriétaires au fil des années et de l'évolution de leurs moyens financiers. Ils travailleront seuls ou confieront l'une ou l'autre réalisation à un entrepreneur. Comme le plan prévoit le tracé des conduites d'eau pour les pièces d'eau et les lignes électriques pour l'éclairage, des économies d'échelle sont possibles, même si le fond du terrain où arrivent les gaines ne sera planté que cinq ans plus tard. Bien sûr, un tel jardin n'est pas figé. Quand la passion du jardinage se développe, les jardiniers ne manquent pas d'y apporter une touche personnelle. C'est alors que le jardin né sur le papier acquiert une âme.
Lieu de tournage : Philippe Henry, architecte-paysagiste, Rue de Lenny, 45 à 5360 Natoye, tél. : 083 21 37 19, www.phpaysagiste.be

 

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK