Bruxelles: Jean-Louis Denis comparaîtra le 25 septembre

Chambre des mises Bruxelles - Jean-Louis Denis comparaîtra le 25 septembre
Chambre des mises Bruxelles - Jean-Louis Denis comparaîtra le 25 septembre - © Belga

Jean-Louis Denis et Mickaël Devredt, inculpés pour terrorisme, comparaîtront le 25 septembre prochain devant la chambre des mises en accusation de Bruxelles. Le parquet fédéral avait notamment fait appel, le 12 septembre dernier, de la décision de la chambre du conseil de remettre les deux hommes en liberté provisoire.

La chambre du conseil de Bruxelles avait ordonné vendredi la remise en liberté sous conditions de Jean-Louis Denis, dit "le soumis", ainsi que celle de Mickaël Devredt, surnommé "Abourayan". Le parquet fédéral avait alors immédiatement interjeté appel de cette décision. L'affaire sera donc examinée le 25 septembre prochain par la chambre des mises en accusation.

La chambre du conseil avait par contre décidé que le troisième inculpé, Mohamed Khemir, resterait sous mandat d'arrêt.

La remise en liberté sous conditions de Jean-Louis Denis et de Mickaël Devredt avait déjà été ordonnée une première fois, il y a deux mois, par la chambre du conseil. Là aussi le parquet fédéral avait fait appel, et la chambre des mises en accusation avait réformé la décision. Les deux inculpés étaient donc restés sous mandat d'arrêt.

Jean-Louis Denis, Mickaël Devredt et Mohamed Khemir sont suspectés d'avoir participé à des activités terroristes. Plus précisément, ils sont soupçonnés d'avoir incité de jeunes musulmans belges à aller rejoindre le jihad armé en Syrie. Jean-Louis Denis est notamment suspecté d'avoir convaincu deux adolescents, élèves de l'Athénée Fernand Blum à Schaerbeek, de partir combattre en Syrie, en avril 2013.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK