Brussels Airlines: 800.000 passagers en moins suite à la faillite de Thomas Cook

Un comité d’entreprise prévu avant la faillite de Thomas Cook s’est tenu ce jeudi au siège de Brussels Airlines. Un point a été ajouté à l’ordre du jour pour informer les représentants du personnel sur les répercussions de la faillite du voyagiste. Le chiffre de 800.000 passagers annuel a été évoqué.  L’espoir c’est évidemment de récupérer ultérieurement une partie de cette clientèle via d’autres partenaires. 

Un plan de restructuration sera présenté en novembre 

Seuls les représentants syndicaux présents à la réunion se sont exprimés. Pour Anita Van Hoof (Setca) la direction doit maintenant revoir ses plans de vols sur l'ensemble de ses destinations européennes : "On ne sait pas encore quelle va être l'impact pour le personnel, la direction n'a rien dit à ce sujet pour le moment. Il y avait déjà un plan prévu pour fin octobre avec des changements mais maintenant tout doit être revu pour intégrer les conséquences de la faillite. Le plan initial prévoyait des rationalisations mais aucun licenciement sec, maintenant le nouveau plan sera présenté durant le mois de novembre. On ne cache pas une certaine inquiétude, il y a encore pas mal de contrats temporaires chez nous. Maintenant c'est à la direction de Brussels Airlines à développer un plan commercial pour attirer de nouveaux partenaires voyagistes".

Pour Filip Lemberechts (CGSLB) : "La direction de Brussels Airlines va désormais suivre l'évolution du marché jour par jour parce qu'une partie de l'activité de Thomas Cook va probablement être reprise par un autre partenaire. Mais la direction nous a expliqué que les marges dans ce secteur sont réduites et qu'il s'agit de retrouver un taux de rentabilité d'au moins 8% avec l'adoption du plan qui sera communiqué en novembre".

Des vols supprimés à partir du 10 octobre 

La direction de Brussels Airlines a déjà annoncé la suppression de 105 vols entre le 10 octobre et la fin du mois. Une partie de ces vols devaient être interrompus durant la saison d'hiver mais ces vols seront supprimés plus rapidement. Il s'agit de vols à destination et en provenance de lieux de vacances typiques, notamment les îles grecques et les Canaries. Ces avions transportent surtout des vacanciers Thomas Cook.  

Cette décision aura néanmoins des conséquences pour environ 3.500 passagers de Brussels Airlines également, a déclaré la porte-parole, Maaike Andries.

La compagnie cherchera des solutions pour ces clients, sous la forme d'un vol alternatif ou d'un remboursement.  

Brussels Airlines précise que les vols à destination et en provenance d'autres villes seront totalement interrompus (Rhodes, Kos, Corfou, Hurghada, Djerba, Enfidha). La fréquence sera réduite (34 fréquences de vols en moins) pour d'autres destinations ce qui pourrait entraîner des transferts de réservation sur d'autres vols. Les passagers concernés seront prévenus par la compagnie. 

Selon la compagnie aérienne, les avions annulés ne représentent que 2% de tous les vols opérés au cours de cette période.   Brussels Airlines transporte quelque 80% des passagers du tour-opérateur. La compagnie avait reconnu que la faillite de Thomas Cook aurait "évidemment un impact sur les résultats financiers".

 

 

 

Direct de Jean-François Noulet dans notre 13h:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK