Bretagne: la tempête Dennis transforme l'écume de mer en une impressionnante couche de mousse

Un piéton tente de progresser dans de la mousse d'écume qui envahit certains rues de Saint-Guénolé
Un piéton tente de progresser dans de la mousse d'écume qui envahit certains rues de Saint-Guénolé - © FRED TANNEAU - AFP

Environ 10.000 foyers, surtout dans le Finistère, ont été privés d'électricité ce dimanche en Bretagne en raison du passage de la tempête Dennis. "Un fort vent de sud-ouest souffle en rafales à plus de 100 km/h sur le Finistère, les reliefs du centre Bretagne, le nord des Côtes-d'Armor et jusque sur les côtes exposées du Cotentin", selon Météo-France. Les pompiers sont intervenus à de nombreuses reprises. Autre conséquence de la tempête : une impressionnante mousse d'écume couvre certaines rues, notamment à Saint-Guénolé, dans le Finistère. 

L'écume de mer est un phénomène naturel. Cette mousse se forme quand la mer est très agitée, en cas de vent violent. La formation est facilitée par la présence de la matière organique, comme des micro-algues. Mais elle peut aussi contenir - et ils facilitent sa formation - des déchets, des contaminants présents dans les combustibles fossiles, les eaux usées et les détergents. La mousse d'écume ne présente pas de danger pour les humains. 

En 2013, suite au cyclone Oswald, une station balnéaire australienne avait également été recouverte d'écume.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK