Brésil: la déforestation de l'Amazonie en hausse de 29% entre 2012 et 2013

Quelque 5.891 km2 de forêt amazonienne ont disparu pendant cette période, a annoncé mercredi l'Institut national des de recherches spatiales (INPE). La précédente estimation, remontant à la fin de l'année 2013, faisait état d'une déforestation en hausse de 28% avec 5.843 km2 de forêts rayés de la carte. Les Etats du Para (nord) et du Mato Grosso (centre-ouest) ont été les plus touchés, avec respectivement 2.346 km2 et 1.139 km2 de forêts rasés. En dépit de cette révision à la hausse, il s'agit du second meilleur résultat enregistré depuis 1988, l'année où ont débuté ces mesures officielles. L'INPE a souligné que le Brésil est parvenu depuis 2004 à réduire de 74% le rythme annuel de la déforestation dans cette vaste région. Les défenseurs de l'environnement relèvent toutefois que l'augmentation de 2012/13 a coïncidé avec l'approbation d'un assouplissement du code forestier, qui impose aux producteurs ruraux le respect de règles de conservation des forêts. Souvent décrit comme le "poumon de la planète", le bassin amazonien couvre environ 7,3 millions de km2 répartis sur neuf pays, au premier rang desquels le Brésil, qui concentre environ 63% de ses 5,5 millions de km2 de forêts équatoriales. (Belga)
Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK