Brésil-Belgique: des supporters des Diables ont leur place dans le stade... mais pas de billet d'avion

C'est ce vendredi à 20h que la Belgique affrontera le Brésil en quarts de finale de la Coupe du monde en Russie. Une rencontre à suivre en direct sur les antennes de la RTBF et sur Auvio. Attirés par cette affiche de rêve, des Belges ont acheté des tickets pour assister au match. Problème : il n'y a pas assez de places dans les "fan flights", ces vols affrétés par Brussels Airlines pour emmener les supporters jusqu'à Kazan où se déroulera la rencontre.

De nombreux Belges, avec ticket mais sans moyen de locomotion, le font savoir sur les réseaux sociaux ces dernières heures. Mais du côté de la compagnie aérienne, on n'a pas de solution miracle de dernière minute, comme le confirme la porte-parole Kim Daenen.

"Pour la phase de groupe, on avait 23 vols pour amener environ 4500 fans en Russie", explique-t-elle au micro de la RTBF. On avait prévu un vol pour vendredi, mais on a vu l'engouement des Belges pour ce match contre le Brésil et on n'a pu trouver un A330 avec 260 places supplémentaires. Malheureusement on ne peut pas libérer plus d'avions parce qu'on est en haute saison. On a des vacanciers qui comptent sur nous pour leurs vacances prévues depuis des mois."

Seule solution pour les supporters qui ne seraient pas encore sur place : tenter de jongler avec les correspondances au départ de Moscou. Mais Kazan étant un tout petit aéroport, ça ne s'annonce pas des plus simples.

Par la route, sans compter les formalités administratives, le trajet prendrait près de 40 heures

Ecoutez la réaction de Kim Daenen, porte-parole de Brussels Airlines

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK