Bpost : le timbre Prior tient-il toutes ses promesses ? Nous avons tenté l'expérience

Le prix des timbres a encore augmenté ce 1er janvier. Désormais, le timbre Non Prior coûte 1,01 euro (au lieu de 0,95 euro auparavant) et le Prior 1,21 euro (au lieu de 1 euro précédemment).

Si pour le premier cela représente une augmentation de 6,32%, pour le Prior c’est 21% de hausse.

Est-ce que cela se justifie ? Bpost, tient-elle ses promesses ? À savoir, une distribution le jour ouvrable suivant pour le timbre Prior et une distribution endéans les trois jours ouvrables pour le timbre Non Prior.

>>À lire aussi : Tout ce qui change à partir du 1er janvier

La rédaction de la RTBF a tenté l’expérience

Concrètement, le 30 décembre dernier, nous nous sommes rendus dans une librairie bruxelloise où nous avons acheté trois timbres Prior et trois timbres Non Prior.

Objectif : envoyer une lettre à trois de nos collègues en testant à chaque fois le timbre Prior et Non Prior. Autrement dit, deux lettres ont été envoyées à chacun d’eux.

Parmi les collègues, une habite Liège et les deux autres à Bruxelles, et plus précisément à Schaerbeek.

Résultats…

La collègue qui habite Liège a reçu sa lettre Prior le lendemain (soit le 31 décembre 2019) et sa lettre Non Prior le 2 janvier 2020 (le 1er étant férié). Le contrat est donc rempli.

À Schaerbeek, le résultat est différent et même surprenant : une collègue a reçu sa lettre Prior avec un jour de retard (soit le 2 janvier) et l’autre ne l’a toujours pas reçue. Par contre, tous les deux ont reçu leur lettre Non Prior dans les temps, le 2 janvier.

Le contrat pour le Non Prior est donc rempli. Ce qui n’est pas le cas pour le courrier Prior, en tout cas sur Bruxelles.

Comment est-ce que Bpost explique ça ?

Bpost n’a pas pu nous donner de réelles explications pour l’instant. Tout ce que l’on sait, c’est qu’à Schaerbeek, il y a eu une réorganisation des tournées fin novembre – début décembre. Il y aurait donc quelques petits couacs.

Mais précisons que ce test n’a pas de valeur scientifique et que suite à notre expérience, Bpost a annoncé qu’elle menait l’enquête. Elle nous promet une explication plus détaillée pour ce vendredi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK