Boussu accueille le premier festival de la coupe mulet

Cheveux courts devant, plus longs dans la nuque : Boussu fait renaître les années 70-80 avec, ce samedi, le premier festival européen de la coupe mulet. Jusqu’il y a peu, la coupe mulet rimait avec ringard. Mais elle revient quelque peu sur le devant de la scène. Après le Mulletfest en Australie, certains fanatiques de la queue-de-rat, réunis au sein de l’ASBL « Les amis de la coupe mulet », ont décidé d’organiser leur festival chez nous, à Boussu.

 

 

Pour faire la part belle à cette coiffure, les organisateurs n'ont pas lésiné sur les activités, avec un mot d'ordre: le jeu de mot autour de la coupe mulet. Vous pourrez déguster des mules-frites, jouer à la pêche à la mule, participer au concours de cumulets... Ou assister à des concerts de rock, assurés par des groupes arborant bien évidemment le mulet. 

Concours du plus beau mulet

Un concours est également organisé, pour désigner la plus belle coupe mulet. Les participants s’affrontent dans cinq catégories différentes : le mulet naissant, le mulet nature, le mulet féminin, le mulet d’enfant, et la queue-de-rat.

Pourquoi arborer une telle coiffure qui, malgré une petite renaissance, reste un phénomène marginal synonyme de moquerie ? « On ne cherche pas à ressembler à une idole aujourd’hui, on cherche simplement à être soi-même, clame fièrement Damien Hubert, l’un des organisateurs. La coupe mulet a une vraie charge symbolique. C’est une manière d’affirmer sa liberté ».

Les organisateurs précisent évidemment que tout le monde est le bienvenu sur le site du festival, même si vous ne portez pas (encore) le mulet. Des coiffeurs sont présents sur les lieux au cas où l’envie vous viendrait de rejoindre le mouvement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK