Film anti-islam: 230 arrestations administratives à Borgerhout

Certains manifestants ont cherché la confrontation avec les forces de l'ordre
Certains manifestants ont cherché la confrontation avec les forces de l'ordre - © photo RTBF

La police a arrêté administrativement samedi, à Borgerhout, 230 personnes après la manifestation contre le film anti-islam. Des procès-verbaux ont été dressés contre certains des fauteurs de trouble pour port d'arme prohibée ou pour coups envers des policiers.

Après ces interpellations, le calme est revenu dans la localité.

Plusieurs centaines de jeunes s'étaient réunis samedi après-midi à Borgerhout pour protester contre le film anti-islam "Innocence of Muslims". Après avoir scandé des slogans, certains ont voulu se déplacer, et la police est alors intervenue. Elle a fait usage de spray au poivre et de matraques.

Un sms diffusé vendredi les avait appelés à se rassembler à 15h00 ce samedi à Borgerhout. "Nous sommes prêts à nous battre de toute notre âme et de tout notre cœur et jusqu'à la mort s'il le faut pour notre prophète bien-aimé. Celui qui aime le prophète doit être présent", disait le message.

Les jeunes ont scandé des slogans. Les policiers sont intervenus lorsque l'atmosphère s'est dégradée et que certains fauteurs de trouble ont cherché la confrontation avec les forces de l'ordre.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK