BookTube et Bookstagram : la littérature envahit les réseaux sociaux

À l’heure où la Foire du Livre se réinvente en version digitale, les réseaux sociaux sont devenus les nouveaux terrains de jeu des fans de lecture. Instagram, Tik Tok, Youtube : les influenceurs s’attachent aujourd’hui à la critique littéraire 2.0, au grand bonheur de leur communauté et des maisons d’éditions.

 

Dans une main, un smartphone. Dans l’autre, le dernier roman d’un auteur à succès. Oser associer réseaux sociaux et littérature, François Coune l’a fait. Sur Instagram, sous le pseudo de Livraisondemots, il dévoile ses derniers coups de cœur littéraires et prédit déjà les prochains best-sellers. La formule s’avère gagnante puisqu’avec ses 720 publications et ses 23.000 abonnés, le Liégeois fait office de référence dans le monde littéraire belge connecté. "Il y a quelques années, je ne lisais pas du tout. Et puis un jour, sous les conseils d’une de mes professeurs, je me suis lancé et ça a été le coup de foudre ! Je lis aujourd’hui près de 7 livres par semaine."

Sans filtre, ou presque

Ni journalistes, ni critiques littéraires, ces passionnés de livres amassent aujourd’hui des milliers de followers sur les réseaux sociaux, de quoi se faire une place dans le fichier presse des maisons d’édition. " Chaque année, nous ajoutons au minimum 20 lectrices Instagram à notre fichier " confie Laure Paradis, responsable marketing des Éditions Charleston. Comme ses collègues du monde de l’édition, elle mise sur le principe de bouche-à-oreille par écrans interposés. " L’influence nous permet d’atteindre un nouveau cercle de lecteurs. Une instagrammeuse littéraire qui a une belle communauté et avec des publications enthousiastes dégage une aura particulière. Sa force d’impact n’est pas du tout comparable à celle d’un critique littéraire dans un média traditionnel, qui ne touchera lui qu’un public averti. "

L’influence nous permet d’atteindre un nouveau cercle de lecteurs.

La plupart des sorties littéraires sont ainsi envoyées gratuitement aux influenceurs en échange d’un cliché ou de quelques stories. Pourtant, François de Livraisondemots l’assure, son avis, il le partage en toute honnêteté, sans filtre. On ne peut pas en dire autant des photos qui, elles, usent des différents outils de la plateforme pour produire un contenu esthétique. Les Bookstagrammeurs redoublent d’imagination pour composer des décors mettant en valeur les ouvrages. Ici, un bouquet de fleurs révèle les couleurs d’une sélection de lectures printanières. Là, une photo #cosy déclenche une furieuse envie de se blottir sous un plaid avec un thé brûlant et un bon bouquin.

Hybride de vidéo et de papier

Une bibliothèque bien remplie en guise d’arrière-plan, des couvertures de romans qui s’affichent à côté de visages souriants et un lexique où se côtoient les mots "Tag", "PAL" et "Tsundoku", bienvenue sur Booktube, paradis des lecteurs passionnés ! BookTube, quèsaco ? Le terme vient de la contraction de book, soit livre et YouTube, la plateforme américaine de vidéo en ligne.

Non, YouTube n’est pas réservé qu’aux gamers, aux conseils beautés ou aux vidéos humoristiques. On y trouve aussi des témoignages d’amoureux des livres et il y en a pour tous les goûts. Parmi les critiques, de nombreux genres littéraires sont présents, du classique victorien au thriller scandinave, en passant par la littérature contemporaine et les bandes dessinées. Sur YouTube, la science-fiction, le fantastique et les livres Young Adult restent cependant les genres les plus plébiscités. Ceux-ci sont cependant relativement absents des critiques littéraires traditionnelles ou des listes de lecture proposées dans les écoles. Pour Louis Wiart, docteur en information communication à l’ULB, spécialisé sur la question des réseaux sociaux littéraires, les Youtubeurs occupent ainsi "un espace laissé libre par les médias traditionnels".

Lucie, alias Lucette, fait partie de ces nouveaux experts de la littérature. À 22 ans, cette étudiante en graphisme a ouvert sa chaîne YouTube pendant le confinement pour discuter avec d’autres passionnés. "Dans mon entourage, je n’ai personne avec qui parler de lecture. Ici, j’ai des échanges. Je conseille des livres et on m’en propose en retour ".

Et toi, tu lis quoi ?

Véritable club de lecture digital, la communauté BookTube joue la carte de l’honnêteté et du naturel. " Les BookTubers se mettent en scène et incarnent une subjectivité revendiquée " analyse Louis Wiart. " Cela permet de mettre un visage et une voix sur un avis, ce qui est rarement le cas du côté des critiques littéraires, plus distants et aux rapports plus objectifs. Les BookTubeurs établissent une relation humanisée et personnalisée avec leur audience ". Une formule qui attire aussi les jeunes lecteurs, désireux de déceler les prochaines pépites à dévorer chez leur influenceur préféré. "Avec les BookTubers, on est loin du cliché des critiques littéraires guindés !" sourit Lucie. Nul besoin d’avoir lu le dernier Goncourt ou l’entièreté des Rougon-Macquart de Zola pour trouver son bonheur sur la plateforme. "On montre qu’on peut lire de tout, comme Monsieur et Madame Tout le Monde. On vit la même vie qu’eux, ils considèrent donc notre avis comme sincère, comme s’ils discutaient avec des amis, tout simplement."

On lit de tout, comme Monsieur et Madame Tout le Monde. Ils considèrent donc notre avis comme sincère.

Morgane fait partie des fidèles consommatrices du concept. Elle ne manque aucune vidéo postée par ces BookTubeuses favorites. "J’adore découvrir de nouveaux livres et discuter dans les commentaires. Avec ces personnes qu’on n’a jamais rencontrées, on partage le même plaisir de lire. C’est unique ! "

En pleine pandémie et au cœur de confinements successifs, les lecteurs apprécient se retrouver en ligne autour d’une passion commune. Le phénomène des réseaux sociaux littéraires étant en pleine expansion depuis une dizaine d’années, le marché dénombre, aujourd’hui, rien que sur son terrain francophone, un millier de comptes toutes plateformes confondues.

Prochaine conquête en ligne de mire de ces lecteurs-influenceurs, l’application TikTok et ces 800.000 millions d’utilisateurs. Certains s’y essaient déjà, avec la promesse pour leurs abonnés de belles découvertes littéraires à venir.

@annelitterarum

c’est moi où ça dit « honda » dans le son? ##lecteur ##problèmedelecteur ##lectrice ##booktokeuse

♬ son original - annelitterarum

Vous ne savez pas quoi lire ou êtes désespérément à la recherche de la prochaine pépite à dévorer ? Pas de panique, les noms de ses comptes s’échangent avec passion, comme on confierait le nom d’un bon roman.

  • Estelle, du compte Instagram PetiteLectrice. Entourée par ces deux chats, elle vous emmène découvrir ses lectures chaque semaine dans des "Carnets de Bord" sur Youtube. Le compte parfait pour les fans de douceur et de sagas familiales.
  • Sarah, de la chaîne YouTube MrsBookYarmond. Elle a récemment lancé un challenge littéraire #lempocheclassique. L’objectif ? Lire chaque mois un classique en format poche !
  • Elle, du compte Instagram frenchoxonian. Française expatriée à Oxford, elle propose un échantillon de lectures so british !
  • Votre dada, c’est plutôt les BDs ? Ne manquez pas les recommandations de Jo, Jolivre_ sur Instagram.
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK