Combat Booba contre Kaaris à Bruxelles: le Palais 12 confirme la demande et l'étudie

Booba contre Kaaris à Bruxelles. Aucune confirmation officielle pour le moment.
Booba contre Kaaris à Bruxelles. Aucune confirmation officielle pour le moment. - © DOMINIQUE FAGET - AFP

Ce jeudi soir, le rappeur Booba a annoncé sur son compte Instagram que le combat de boxe qui doit l'opposer à son rival Kaaris aura lieu au Palais 12, à Bruxelles. En commentaire d'une vidéo postée peu avant 22 h, le "Duc de Boulogne" précise que le combat se tiendra le 5 avril 2019, devant 18 000 personnes. Dans cette vidéo, il déclare avoir préparé le contrat relatif aux modalités de l'affrontement sportif et adressé celui-ci au manager de Kaaris, dans l'attente de sa confirmation. 

Kaaris a répondu sur Instagram à la story de Booba indiquant attendre le contrat pour "étudier ça". Le cachet promis par Booba est de 300.000 euros pour chacun.

Le Palais 12 n'est pas un cirque

Contacté par la RTBF, le nouvel échevin des Sports de la Ville de Bruxelles Benoît Hellings (Ecolo), indique "ne pas être au courant de ce combat. Même si le Palais 12 a son autonomie et si cet événement est confirmé, je ne soutiendrai pas ce combat", ajoute l'échevin. "Le Palais 12 n'est pas un cirque."

Ce vendredi matin, Fabrizio Gentile, responsable Entertainement de Brussels Expo, en charge de la programmation du Palais 12 confirme à la RTBF avoir reçu une demande de réservation du rappeur Booba. Le Palais 12 étudie cette demande comme toutes celles qu'il reçoit. Le Palais 12 a déjà organisé des galas de boxe, le dernier remontant à novembre dernier. En octobre 2012, la salle bruxelloise accueillait "Phoenix 10", une soirée de boxe thaïlandaise.

Interviewé par nos confrères de RTLinfo.be, le bourgmestre Philippe Close (PS) abonde dans le même sens que le responsable du Palais 12, en précisant ne pas vouloir participer "à la surenchère médiatique". Reste que si cet événement doit avoir lieu, il impliquera des mesures de sécurité dans et en dehors de la salle.

18 mois de prison avec sursis

Depuis plusieurs années, Booba et Kaaris, un temps complices - ils ont partagé le micro sur le titre "Kalash" en 2012 - se livrent une bataille sans merci. Un clash verbal tout d'abord avant un affrontement physique particulièrement violent dans le hall des départs de l'aéroport d'Orly, le 1er août dernier. Interpellés puis placés en détention, les deux artistes ont été traduits devant les tribunaux. Verdict: 18 mois de prison avec sursis et 50 000 euros d'amende. Tous les deux ont promis de se tenir à carreau.

Mais depuis ce passage devant le juge, les hostilités ont repris sur les réseaux sociaux. Plus précisément, Booba a décidé d'accepter une précédente invitation de Kaaris à combattre sur un ring. Reste à déterminer la discipline. Boxe anglaise, kick-boxing, MMA (mixed martial arts) sachant que cette dernière est interdite en France. Rien n'est encore éclairci. En Belgique, le MMA n'est pas formellement interdit. 

Ils n'ont pas chômé depuis leur condamnation

Depuis leurs déboires judiciaires, Booba et Kaaris n'ont pas chômé sur le plan artistique. Booba apparaît depuis quelques jours en featuring sur le titre de Médine "Kyll" (un clip tourné en Algérie). B2O a également sorti "Petite fille" (un clip dans lequel apparaît sa fille Luna), collabore sur "Madrina" avec Maes et "Sale Mood" avec Bramsito. De véritables cartons en terme de vues sur Youtube.

Kaaris, originaire de la ville de Sevran a lui sorti "Débrouillard", "Livraison""Empire" avec Fianso et "Il se passe quoi" avec Mac Tyer. Son nouvel album "Or noir 3" doit sortir le 25 janvier prochain. 

 

 

 

Les deux rappeurs s'étaient déjà distingués en plein aéroport d'Orly, le 1er août dernier:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK