"Bombarder Molenbeek": la plainte belge contre Eric Zemmour classée sans suite

Eric Zemmour ne sera pas inquiété par la justice belge.
3 images
Eric Zemmour ne sera pas inquiété par la justice belge. - © LIONEL BONAVENTURE - AFP

"Au lieu de bombarder Raqqa, la France devrait mieux bombarder Molenbeek. Raqqa en Syrie, Molenbeek en Belgique, d’où sont venus les commandos du vendredi 13 (ndlr : novembre 2015)." Le 17 novembre 2015, à Molenbeek-Saint-Jean, les propos tenus par le journaliste et polémiste Eric Zemmour sur RTL France passent très mal chez nous en Belgique. Ils font bondir les habitants de la commune. La précédente bourgmestre Françoise Shepmans (MR) exprime son mécontentement. Hassan Rahali, alors conseiller communal sp.a décide de porter plainte pour incitation à la haine et propos diffamatoires. Qu’est devenue cette plainte ? Elle a été classée sans suite par la justice bruxelloise. Le classement remonte déjà au mois de mars 2016.

Carlos Crespo, le président du MRAX, Mouvement de lutte contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie, n’est pas étonné. "Je pense qu’il y a un principe de base, celui de la liberté d’expression", rappelle Carlos Crespo. "On considère que la liberté d’expression est garantie. Toutefois, dans le cadre de Zemmour, qui a déjà été condamné en France pour incitation à la haine, on peut se dire que ses propos dans le contexte dans lequel ils sont tenus visent à appeler à la haine et jeter l’opprobre sur certaines personnes. On peut se poser la question sur l’adéquation entre la législation existante et le racisme 2.0 dont Eric Zemmour est l’une des incarnations les plus médiatisées. Cela pose question quant à la manière dont les parquets peuvent considérer comme une priorité le fait de poursuivre des personnes qui incitent à la haine. En Nouvelle-Zélande, à Christchurch ou ailleurs, nous nous sommes rendu compte qu’entre la parole et l’acte meurtrier et raciste, il n’y avait pas tellement de distance, de différence. L’idéologue Renaud Camus a inspiré le tueur à Chritschurch. On peut donc se demander si le fait d’être attentiste par rapport à des personnes qui, de manière récurrente, incite à la haine contre une partie de leurs concitoyens est une attitude responsable. A priori, non. En Belgique, nous avons déjà eu des meurtres racistes. Par rapport à ceux qui préparent par leurs paroles le contexte du passage à l’acte, cela pose indubitablement questions."

Eric Zemmour, proche des mouvements de la droite identitaire, multiplie les sorties polémiques. L’une des interventions télévisées de l’ancien chroniqueur de Laurent Ruquier dans "On n’est pas couché" a fait l’objet de poursuites judiciaires avec une condamnation pour incitation à la haine raciale confirmée le 19 septembre dernier. Des propos anti-musulmans tenus en 2016 dans l’émission "C à vous" sur France 5.

Pour autant, cet épisode judiciaire n’a pas empêché Eric Zemmour de participer à la Convention de la Droite organisée ce dernier week-end à Paris par des proches de Marion Maréchal-Le Pen, petite fille de Jean-Marie Le Pen, fondateur du Front National. La participation d’Eric Zemmour à cet événement et la médiatisation de son discours ont à nouveau soulevé une polémique.

Des polémiques autour d’Eric Zemmour, il y en a eu également en Belgique. Début 2015, sa venue chez nous dans le cadre de la présentation de son nouveau livre crispe la classe politique. Une élue écologique Zoubida Jellab (aujourd’hui échevine à la Ville de Bruxelles) demandera auprès des autorités de la Ville de Bruxelles et d’Uccle l’interdiction des conférences et séances de dédicaces du journaliste français, au Cercle de Lorraine, à la librairie Filigranes à Bruxelles et au B19, club très select à Uccle. Mais aucune interdiction ne sera prononcée tant par les bourgmestres Yvan Mayeur qu’Armand De Decker.

A la même période, le Collectif belge contre l’Islamophobie en Belgique (CCIB) avait adressé un courrier au Procureur du Roi de Bruxelles afin de réclamer l’ouverture d’un dossier visant les propos d’Eric Zemmour jugés "anti-musulmans". Mais aucune suite n’y a été donnée.

Propos polémiques d'Eric Zemmour sur Molenbeek-Saint-Jean, en novembre 2015:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK