Bobbejaan Schoepen: décès d'un artiste flamand culte

RTBF
RTBF - © RTBF

Bobbejaan Schoepen est décédé d'un arrêt cardiaque ce lundi à l'hôpital Sint-Elisabeth de Turnhout, a fait savoir son fils Tom. Il venait de fêter ses 85 ans. Chanteur, guitariste, siffleur, amuseur et acteur, il avait représenté la Belgique à l'Eurovision et ouvert son parc d'attraction.

Bobbejaan Schoepen est né à Boom en 1925. Il avait échangé son véritable prénom Modest Hyppoliet Joanna contre un pseudonyme cocasse inspiré d'une chanson sud-africaine.

Il avait fait ses débuts pendant la guerre au cours de laquelle il avait fait deux fois de la prison, notamment pour avoir chanté en 1943 sur la scène de l'Ancienne Belgique à Anvers la chanson sud-africaine "Neen mamma. 'n Duitseman, die wil ek nie. Want Schweinefleisch dat lus ek nie" ("Non Maman, un Allemand, j'n'en veux pas. La Schweinfleisch, j'n'aime pas ça").

Marathonien de la variété flamande

De formation classique, il a surtout fait dans la variété, introduisant au passage la musique country en Belgique et en Europe, parfois sous forme de parodie. C'est le premier chanteur belge à avoir réussi une carrière internationale ainsi que le premier à avoir eu recours au sponsoring.

En 1949, il a enchaîné 127 concerts pour l'armée néerlandaise en Indonésie alors en guerre, suivi de 220 jours de tournée en Belgique. Il a joué avec Joséphine Baker, Jacques Brel, Gilbert Bécaud et a aussi représenté la Belgique en 1957 à l'Eurovision où il a terminé 8ème (sur 10 participants à l'époque).

Il était l'auteur de quelques morceaux célèbres au nord du pays, tels "De Lichtjes van de Schelde" ou encore "Café zonder bier". En France, Richard Antony avait eu un succès avec son morceau "Je me suis souvent demandé".

Bobbejaanland

Bobbejaan Schoepen a aussi joué au cinéma, fait construire sa propre salle de concert et fondé le parc d'attractions Bobbejaanlaand à Lichtaart, revendu en 2004 à un groupe espagnol.

Un peu passé de mode, il avait connu des regains de popularité non dénués de nostalgie et de second degré, notamment dans le monde artistique et culturel flamand qui l'a applaudi au festival de littérature Saint-Amour ou pour ses collaborations avec des artistes comme Axelle Red, Daan et les chanteuses de Laïs Nathalie Delcroix ou de Hooverphonic Geike Arnaert.

Plus de vidéos et d'infos sur le site de Bobbejaan Schoepen.
JFH avec Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK