BMW agressive sur l'E314: "Seul un magistrat peut lancer un avis de recherche"

BMW sur l'E314: "seul un magistrat peut lancer un avis de recherche"
BMW sur l'E314: "seul un magistrat peut lancer un avis de recherche" - © Tous droits réservés

Ne publiez pas de votre propre initiative d'avis de recherche concernant des méfaits pour lesquels vous disposez d'images. "Seul un magistrat a la compétence pour diffuser un avis de recherche", rappelle le chef du service "avis de recherche" de la police fédérale, Erik Van Poucke. Ne pas respecter cette injonction pourrait même profiter aux malfaiteurs en question.

La vidéo d'un chauffard au volant d'une BMW, tournée par un chauffeur de camionnette sur l'E314 avec sa caméra de tableau de bord, a fait le tour du net via les réseaux sociaux. On peut très clairement y lire la plaque du dangereux conducteur. Et cela rend cette vidéo problématique d'un point de vue purement légal.

Plutôt que de publier soi-même des images de délits et de les dénoncer sur les réseaux sociaux il faut en effet "collaborer avec les services de police pour diffuser les appels liés à un délit", explique Erik Van Poucke, cité par De Standaard.

Une violation de la vie privée peut faire échapper à une condamnation

Toujours sur le site du quotidien flamand, Erik Van Poucke explique que la diffusion d'images sur les réseaux sociaux afin de dénoncer un forfait peut avoir l'effet inverse de celui recherché par le diffuseur. Il donne l'exemple d'un commerçant braqué plusieurs fois et qui pourrait être tenté de "publier des images de vidéo-surveillance. L'avantage est que ce matériel peut être rapidement et largement diffusé, mais cela constitue une violation de la vie privée des personnes filmées. Un délinquant pourrait faire usage de cette violation pour échapper à une éventuelle condamnation".

En outre, cela peut être la source de graves injustices par exemple dans le cas d'une "une personne accusée à tort". Celle-ci "pourrait subir de lourdes conséquences", explique l'officier de police.

Que faire si vous disposez d'images?

"Si vous disposez d'images qui pourraient être utiles à une enquête, parlez-en aux agents qui ont fait les constatations", recommande-t-il. "Ceux-ci pourront demander au parquet une autorisation de publier un avis de recherche".

Le service avis de recherche "diffusera alors les images dans le contexte approprié et transmettra aux enquêteurs les informations obtenues", précise Erik Van Poucke.

Ju. Vl. avec De Standaard

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK