"Bloggeurs et journalistes : la guerre de l’info ?"

RTBF
RTBF - © RTBF

Dans son 2ème reportage diffusé mercredi, "Questions à la une", le magazine d'actualité de la RTBF, s'est intéressé aux "nouveaux médias" qui, depuis quelques années, malmènent les médias classiques.


 

"Sites web de médias citoyens, blogs, citoyens mécontents des médias traditionnels Tous veulent être des acteurs de la révolution digitale en cours. On ne fait plus confiance aux professionnels, on préfère aller sinformer sur le net même si les informations sont rarement recoupées et souvent fantaisistes. Internet va changer le métier de journaliste, cest inévitable Pour le meilleur et pour le pire"

 

Questions à la une: "Bloggeurs et journalistes : la guerre de linfo ?"

Une enquête de Franck Istasse.

Ce soir à 20h40 sur la Une.

 

Laissez-nous vos commentaires, en respectant La charte Nethique. Ils seront publiés par la rédaction dès leur réception.

 

Jeudi 11 septembre : l'équipe de "Questions à la Une" a lu avec attention tous les commentaires et toutes les réactions suite à l'émission de ce mercredi. Franck Istasse explique l'intention de son reportage.
Beaucoup nous accusent de nous vanter de détenir la vérité absolue, nous les journalistes et de tourner en ridicule la blogosphère et les internautes. Cela n'a jamais été notre intention. Nous ne poursuivons pas un but, nous ne défendons pas une cause et il ne s'agissait en aucun cas d'un réflexe corporatiste. J'en veux pour preuve, le reportage de "Questions à la Une" que j'ai réalisé la saison passée et qui s'intitulait "Les journalistes disent-ils toujours la vérité ?". Nous y expliquions qu'il ne faut jamais prendre comme vérité absolue ce qu'on vous raconte : qu'il s'agisse des télés, des radios, de la presse écrite. Hier nous avons tenté de faire la même chose mais avec le net. Et tant pis si la manière a été ressentie comme brutale par la bloggosphère. Je serai présent vendredi matin dans l'émission radio "Intermédias" pour répondre aux questions que mon reportage suscite sur la toile. Mais il serait peut-être intéressant de trouver un moyen suplémentaire pour "aller plus loin" et essayer de construire un débat par rapport à toutes ces interrogations. Toutes vos suggestions sont les bienvenues.
Merci de votre attention
Franck Istasse


Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK