Blankenberge: des drones et un hélicoptère mobilisés pour un exercice de sauvetage

Lors d'un exercice de sauvetage à la Côte ce mardi, des drones ont été mobilisés. Ces engins ont leur utilité, mais ils supposent une communication au point, a expliqué après une première évaluation Saskia Vanhove, du service Planification d'urgence du gouverneur de la province de Flandre occidentale.

Catastrophe durant une leçon de sports nautiques: un scooter des mers est entré en collision avec un groupe de surfers. Plusieurs victimes ont disparu, tandis que le conducteur du scooter souffre d'une attaque cérébrale. Ce scénario a été imaginé pour impliquer tous les services de secours.

"L'exercice s'est bien passé. Les disparus et les blessés ont pu être rapidement localisés et les procédures ont bien fonctionné", a commenté Saskia Vanhove.

Pour la deuxième fois après une première en 2016, des drones ont été mobilisés. "Et il y a encore du travail à ce sujet. Nous voulions d'abord voir ce que cette nouvelle technologie peut faire et quelle peut être sa plus-value. Mais si nous voulons recourir à des drones, nous devrons adapter les procédures et arrangements. On doit par exemple exclure qu'un drone soit encore en l'air alors que l'hélicoptère médicalisé est dans les parages. Nous sommes convaincus que les drones ont une valeur ajoutée, entre autres pour la localisation des personnes dans le besoin, mais aussi par exemple pour les enfants perdus", a conclu Saskia Vanhove.

Cet exercice d'ampleur était le dernier de la série de trois qui doit être organisée chaque année au littoral.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK