Blanchiment des dents: plus de contrôle pour garder le sourire

Bonne nouvelle: la Belgique est meilleure élève que la France. Depuis 2012 déjà, elle respecte la directive européenne sur les doses de péroxyde d’hydrogène, comme l’explique Michel Devriese, président de la société de médecine dentaire 

"L’Europe a légiféré de manière extrêmement sévère. On peut retrouver ce type de produits à moins de 0,1% dans des dentifrices et dans des bains de bouche. La deuxième catégorie de produits qui autorise entre 0,1% et 6% n’est en vente que chez les dentistes. Quant aux produits blanchissants dépassant les 6%, ils sont strictement interdits. Pas de crainte donc pour la santé."

Les bars à sourire sont, quant à eux, déconseillés par les dentistes. De nombreuses dérives ont été enregistrées. La loi de 2012 leur interdit désormais de dépasser les doses disponibles en vente libre. Michel Crepin, dentiste à Bruxelles, précise que les bars à sourire demandent un passage préalable chez le dentiste mais qu’il n’y a aucun contrôle.

Que ce soit chez le dentiste ou non, le blanchiment des dents n’est pas toujours conseillé. Parfois, un simple détartrage et un polissage suffisent pour retrouver un sourire éclatant.

Lola Debrunfaut

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK