Bilan coronavirus du 27 septembre : le taux de contamination sur 14 jours atteint près de 170 cas pour 100.000 habitants

Bilan coronavirus du 27 septembre : le taux de contamination sur 14 jours atteint 170 cas pour 100.000 habitants
4 images
Bilan coronavirus du 27 septembre : le taux de contamination sur 14 jours atteint 170 cas pour 100.000 habitants - © Tous droits réservés

Ce dimanche 27 septembre, le taux de contamination pour 100.000 habitants, cumulé sur 14 jours, s'établissait à 168,3 (+144%) pour l'ensemble du territoire (période allant du 10 au 23 septembre), ressort-il des chiffres provisoires de la dernière mise à jour du tableau de bord de l'institut de santé publique Sciensano.

Le nombre total de cas de covid-19 est de 112.803.

Le nombre moyen d'infections au coronavirus (sur 7 jours) est passé à 1.528,7 par jour entre le 17 et le 23 septembre . C'est une augmentation +23,8% par rapport à la période de sept jours précédente. Ce qui laisse entrevoir un ralentissement dans le taux de croissance, qui flirtait encore avec les 80% vers le 15 septembre. Ce 21 septembre, le nombre de cas détectés par jour a atteint un pic de 2187.

Les hospitalisations toujours en augmentation

Le nombre d'admissions à l'hôpital poursuit une forte croissance stable, à 64,9 par jour en moyenne pour la période du 20 au 26 septembre, soit une augmentation de 19,7 cas par rapport à la période de sept jours précédente, c'est-à-dire de +43,5%.

Ce samedi 26 septembre, on comptait 626 lits d'hôpital occupées, dont 120 en soins intensifs (USI), soit respectivement 49% et 54% de plus que la semaine dernière (421 lits occupés dont 78 en USI)

Au total, 20.043 personnes ont été hospitalisées depuis le début de la crise. Cette croissance s'observe dans les trois régions, même si les chiffres stagnent depuis deux jours à 178 personnes actuellement hospitalisées à Bruxelles-capitale.

Le virus Sars-CoV-2 a causé la mort d'au moins 9.974 personnes en Belgique depuis le début de l'épidémie. Les décès n'augmentent pas significativement ces dernières semaines.

Le taux de reproduction (période du 19 au 25 septembre) s'élève à 1,254 (intervalle de confiance : 1,142 -1,373)


►►► L'évolution de l'épidémie de coronavirus en Belgique en chiffres et graphiques


Situation par province

Selon le dernier rapport épidémiologique du 27 septembre, le nombre de cas augmente dans toutes les provinces, les croissances les plus importantes (sur des périodes de 7 jours) étant constatées à Namur (+55%), le Hainaut (+51%) et le Luxembourg (+48%). A l'inverse, la Flandre orientale (+4%), Liège (+7%) et la Flandre occidentale (+10%) ont la croissance la moins rapide.

Le taux de reproduction (du 20 au 26 septembre) dépasse (ou frôle, dans le cas de la Flandre occidentale et Liège) le seuil de 1, même dans les estimations les plus basses. C'est Namur qui possède Rt le plus élevé, avec une médiane de 1,431, suivi par le Luxembourg (1,354), puis le Hainaut (1,291).

La méthodologie de Sciensano pour calculer ce Rt par province est basée sur le nombre de nouveaux cas diagnostiqués par des tests de laboratoire, contrairement au Rt national qui se base lui surtout sur les hospitalisations.

Autre indicateur de l'évolution de la situation, le taux de positivité des tests, c'est-à-dire le nombre de cas détectés sur l'ensemble des tests menés. Pour la période du 17 au 23 septembre, il dépasse le seuil de 5%, considéré comme critique par l'OMS, en Hainaut (5,4%), à Liège (6,7%), en Brabant wallon (6%) et à Bruxelles (9,7%). Vu le taux très élevé à Bruxelles, des mesures supplémentaires ont été prises ce 26 septembre : fermeture des bars à 23h, rassemblements nocturnes interdits.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK