"Big cats save big cats": nos "gros chats" peuvent sauver les jaguars, selon WWF

Grâce au site bigcats.be, le WWF espère sensibiliser les propriétaires de chats à l'insécurité du jagaur
Grâce au site bigcats.be, le WWF espère sensibiliser les propriétaires de chats à l'insécurité du jagaur - © Tous droits réservés

Ils passent souvent leur temps à dormir ou à gober leurs croquettes : 36% des chats belges se trouvent en surpoids, selon le WWF. Une situation en contraste avec celle du jaguar, plus grand félin d'Amérique, qui est en danger. L'organisation environnementale lance mardi une campagne à destination des Belges pour qu'ils l'aident à sauver le jaguar au lieu de trop nourrir leur animal de compagnie.

"Big cats save big cats". Les gros chats sauvent les grands chats: avec cette campagne, le WWF espère sensibiliser les Belges au sort peu enviable du jaguar. Il ne reste aujourd'hui plus que 15.000 individus de ce grand félin au Mexique et au Brésil.

 

Reportage de notre journal télévisé de la mi-journée

Déforestation et braconnage

On peut considérer celui qui "tue en un bond" comme une espèce menacée. Il occupe pourtant le sommet de la chaîne alimentaire et contrôle donc les populations d'herbivores, ce qui est important pour la biodiversité.

Mais comment est-ce donc possible que ce prédateur soit tant menacé ? "La plus grande raison pour laquelle il est menacé, c'est le fait que son habitat s'est réduit de 50% en raison de la déforestation, la construction de nouvelles routes et infrastructures et des activités humaines en général donc les conséquences sont désastreuses parce que son accès aux proies est limité, son habitat est fragmenté et sa survie est en danger", explique Koen Stuyck, porte-parole du WWF. 

Une deuxième raison pointe aussi à l'horizon : le braconnage. "Il est devenu beaucoup plus grand et donc les produits de la chasse aux jaguar et particulièrement leurs crocs sont très prisés. Il y a un trafic lucratif qui générerait pas moins de 16 milliards d'euros", commente-t-il.

Les dodus chats belges

Dans nos maisons, les chats belges sont bien loin de ce genre de considérations. Selon les statistiques, ils sont plutôt dodus et ne risquent pas d'avoir faim: 36% des deux millions de chats qui vivent en Belgique sont en surpoids.

Et si au lieu de trop nourrir leur petit compagnon, les Belges aidaient le jaguar à survivre? C'est le but de la nouvelle campagne du WWF et du site qui lui est adjoint. Avec eux, l'organisation appelle aux dons pour soutenir les programmes de l'ONG pour la protection du jaguar.

Sur cette plateforme, les propriétaires de chats peuvent tester le "cat configurator" où ils remplissent les caractéristiques de leur matou de compagnie avec des critères tels que "Sentez-vous les côtes de votre chat ?" ou "Quel âge a votre chat ?". Ces réponses établissent un résultat permet au propriétaire de petits félins de savoir si leur animal est en surpoids.

Si c'est le cas, le site mentionne "Votre chat est trop gros, le jaguar, lui, ne l'est pas" et invite l'utilisateur à donner pour défendre le jaguar. "En faisant un don via cet outil, ils reçoivent des conseils pratiques et des astuces concrètes pour permettre à leurs chats de retrouver la forme. Chaque euro investi permet d'avancer dans la lutte pour la sauvegarde du jaguar", explique le WWF.

Jaguar observé sur une plage du Costa Rica (parc national de Tortuguero), ce 29 octobre

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK