Big Brother aura l'oeil dans les festivals

RTBF
RTBF - © RTBF

Le Sénat a adopté jeudi, par 41 voix pour (majorité), 4 contre (Verts) et 8 abstentions, une proposition de loi de Filip Anthuenis (Open Vld) et Nele Lijnen (Open Vld) permettant aux services de police d'avoir recours aux caméras de surveillance mobiles dans le cadre de grands rassemblements comme les festivals.

Ces caméras pourront être utilisées dans un lieu ouvert ou dans un lieu fermé accessible au public.

La proposition définit notamment les conditions de visionnage et d'enregistrement des images.

Un amendement de Francis Delpérée (cdH), approuvé à la dernière minute, prévoit que lorsque lorsque l'officier de police administrative décide de recourir à l'utilisation de caméras mobiles, il notifie la décision au plus tard la veille du jour dudit rassemblement à la Commission de la protection de la vie privée, sauf en cas d'urgence (manifestation impromptue).

Dans ce dernier cas, il est tenu de transmettre au plus tard dans les sept jours la notification à la Commission de la protection de la vie privée.

Le chef de groupe Ecolo, José Daras, a estimé que les conditions prévues pour autoriser le recours aux caméras mobiles lors de grands rassemblements n'étaient pas suffisamment contraignantes. Se définissant comme un "vieux libéral libertaire", il a déploré l'évolution "sécuritaire" de la société.

(Belga)