Bien avant le transport, l'élevage de bétail est le secteur le plus polluant pour l'environnement

L'élevage intensif de bétail est la première cause de réchauffement climatique, c'est l'ONU qui le dit. 

Il est prouvé actuellement que la production de viande, à travers la production de méthane, a une influence énorme sur le réchauffement climatique. Le méthane est 25 fois plus agressif pour l'environnement que le CO2 qui sort des pots d'échappement des véhicules. La part de l'élevage dans le réchauffement climatique serait de 15%, bien plus que tous les moyens de transports réunis. Et ce n'est pas pour aller en s'améliorant, la population continue à croître, la demande mondiale en viande augmente et donc sa production augmente également.

En Belgique, le secteur agricole est historiquement très développé. Les éleveurs se défendent d'ailleurs en expliquant que les pelouses broutées par les vaches peuvent stocker du carbone, et ont donc un rôle positif pour l'environnement. Une thèse validée à moitié par les experts. "L'herbe absorbe le carbone par photosynthèse et si on fait le bilan à la fin de l'année, cette herbe peut stocker du carbone et peut compenser partiellement les émissions de méthanes des bovins sur la pâture", détaille Bernard Heinesch, enseignant-chercheur à l'ULG Gembloux Agro-bio tech.

La solution serait donc de réduire sa consommation de viande, mais en Europe occidentale, l'habitude de manger est bien ancrée dans les habitudes mais aussi dans l'économie. Pourtant, une partie de la population s'est déjà convertie à l'alimentation pauvre en viande. Les vegans, végétariens ou même flexitariens ont par exemple inversé un vieux principe d'alimentation. "Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, culturellement, on place le morceau de viande en premier dans notre assiette puis on rajoute la suite. Nous on préfère d'abord placer le légume, partir du végétal pour ensuite développer la suite", confie un retaurateur flexitarien de Bruxelles.

Ces nouvelles habitudes alimentaires en Europe ont une conséquence directe: l'Europe est le seul continent européen où les émissions de méthane n'ont pas augmenté ces dernières années.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK