Bibliothèques : moins d'emprunts de livres, plus d'animations

Bibliothèque de Morlanwelz
Bibliothèque de Morlanwelz - © RTBF

Saviez-vous qu'aujourd'hui, il existe plus de 500 bibliothèques en Wallonie et à Bruxelles? Des institutions où on trouve des millions de livres à emprunter, mais pas seulement. Cours d'informatique, lecture de contes ou recherche d'emploi, on fait bien d'autres choses que lire dans les bibliothèques de nos jours.

À la bibliothèque de Morlanwelz, nous retrouvons une quinzaine d'élèves captivés par l'histoire d'une conteuse. Installée avec eux au milieu des livres, Joëlle Lartelier leur donne aussi une initiation à l'écriture de poèmes. Si son but premier est de faire travailler l'imagination des enfants, elle insiste sur l'importance de se déplacer dans les bibliothèques : "On leur fait découvrir le lieu d'une autre façon. Ils se rendent compte qu’en dehors de l’emprunt de livres, on peut jouer avec les mots, faire des jeux d’écriture qui sont aussi très différents de ce qu’on fait au cours de Français ", explique la conteuse.

Faire revenir les jeunes

Chaque semaine, la bibliothèque accueille également les classes de l’entité pour emprunter des livres. Ici non plus, l’initiative n’est pas innocente. "Via les animations et les invitations aux écoles, on essaye de faire en sorte que les enfants reviennent en dehors du cadre scolaire. On espère qu’ils reviendront avec leur parents pour découvrir la bibliothèque et le goût de la lecture", explique Julien Bertrand, responsable de la section jeunesse à Morlanwelz.

Nombre croissant d'animations

Les séniors, eux aussi, y trouvent leur compte. La bibliothèque communale organise des cours d’informatique ou encore des conférences sur différents thèmes. Ces dernières années, c’est en fait une tendance qui s’observe dans toutes les bibliothèques du pays : il y a de plus en plus d’animations alors qu’on emprunte un peu moins de livres. Ainsi, entre 2003 et 2012 on est passé chez nous de 12 à 10 millions de prêts. Du côté des animations, on n’en comptait que 26.000 en 2003 contre 42.000 en 2012.

Les bibliothèques ont bien changé de visage. À Morlanwelz, on construira d’ailleurs dans quelques mois une toute nouvelle bibliothèque pour répondre à ces nouvelles fonctions très diversifiées. "On dispose notamment de plus de 120 revues, de journaux, mais aussi d’ordinateurs. Les gens peuvent venir à la bibliothèque pour faire des recherches d’emplois ou de logements, et nous sommes là pour les aider dans leurs recherches s’ils en éprouvent le besoin", ajoute Marianne Bragard, directrice de la bibliothèque de Morlanwelz.

L'actualité littéraire suivie de près

À Bruxelles et en Wallonie, il y a plus de 500 bibliothèques pour près de 800.000 usagers et 11 millions de documents disponibles. Même dans les toutes petites bibliothèques comme à Mourcourt, près de Tournai, on suit l’actualité littéraire de près. Valérie Dupire, bibliothécaire, relève sa boîte à suggestions régulièrement et achète environ 200 nouveaux livres par an : "On suit les suggestions, puis on achète évidemment beaucoup de best sellers. Que ce soit pour les romans ou pour les BD, on est à la page, malgré l’idée que les gens se font des petites bibliothèques. On a aussi beaucoup de livres sur le jardinage, on est quand même à la campagne", précise-t-elle.

Proximité des petites bibliothèques

À Mourcourt, on est ouvert deux heures par jour deux fois par semaine et un dimanche par mois. Pas facile d’attirer du monde, même si parmi les habitués on reconnaît les avantages. Pour ceux qui n’ont pas de voiture, c’est une énorme chance que d’avoir une bibliothèque au sein du village. D’autant qu’ici aussi, on organise des animations. Cette année, une marche nature est prévue pour le 15 juin.

Les bibliothèques évoluent donc avec le temps. Mais les fondamentaux restent les mêmes. Elles sont aujourd'hui de véritables lieux de vie à découvrir ou à redécouvrir.

Sarah Heinderyckx

Ci-dessous, notre dossier en vidéo

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK