Bianca Debaets lance une opération pour promouvoir l'allaitement en public

"Selon certaines enquêtes, il n’y a que 50% des mères qui osent allaiter dans des espaces publics", constate Bianca Debaets
"Selon certaines enquêtes, il n’y a que 50% des mères qui osent allaiter dans des espaces publics", constate Bianca Debaets - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Bianca Debaets, secrétaire d'Etat à la région Bruxelloise et membre du Collège de la Commission communautaire flamande (VGC) et chargée du Bien-être et de la Santé, lance la campagne "Allaitement bienvenu". L'objectif? Faciliter la vie des jeunes mamans qui parfois n'osent pas donner le sein à leur bébé lorsqu'elles sont dans un lieu public.

"Selon certaines enquêtes, il n’y a que 50% des mères qui osent allaiter dans des espaces publics, constate Bianca Debaets dans un communiqué. Pourtant, plus de 75% des mères trouvent qu’allaiter dans un espace public devrait être quelque chose de normal". Ce constat partagé par un centre d'expertise en la matière, c'est la raison pour laquelle Bianca Debaets, membre du Collège de la Commission communautaire flamande (VGC) et chargée du Bien-être et de la Santé, lance l'opération "Allaitement bienvenu" qui promeut l'allaitement en public . 

D'après les statistiques, de nombreuses mamans renoncent à allaiter leur bébé: lorsque le bébé a trois mois, un peu plus de trois mamans sur dix seulement donnent le sein à leur enfant. "Et après six mois, on descend à 9,6% des femmes qui allaitent uniquement", précise le communiqué. D'après une enquête citée par Bianca Debaets, ces chiffres s'expliquent par les "regards désapprobateurs en public" qui "poussent progressivement les mères à arrêter d’allaiter". "Des jeunes mères qui se promènent avec leur bébé ne savent pas toujours où elles sont les bienvenues et peuvent allaiter facilement, en toute tranquillité", constate la secrétaire d'Etat bruxelloise.

Des stickers et un coussin

L'objectif est donc d'inciter les mamans qui le souhaiteraient à allaiter dans les lieux publics en passant au dessus des regards désapprobateurs. Cela peut passer par différentes mesures: "Des établissements horeca peuvent indiquer avec un simple sticker apposé sur leur porte ou vitrine que les mères sont les bienvenues pour allaiter leurs enfants, propose Bianca Debaets. Quatre bars (Chicago Café, Kaffabar, Monk et Bar Recyclart) se sont déjà engagés et sont prêts à recevoir des jeunes parents et leurs bébés de la meilleure manière. A côté des stickers, la campagne offre aussi un coussin pour faciliter l’allaitement et des infos pratiques par rapport à ‘comment créer un petit coin où les mères peuvent changer des couches?’".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30