Belle affluence pour les parcs d'attractions du pays durant les vacances de Pâques

Belle affluence pour les parcs d'attractions du pays durant les vacances de Pâques
Belle affluence pour les parcs d'attractions du pays durant les vacances de Pâques - © HAND OUT OCEADE - BELGA

Les parcs d'attractions ont fait le plein de visiteurs durant les vacances de Pâques, ressort-il des premières tendances récoltées vendredi.

A quelques jours de la fin du congé, Mini-Europe et Océade sont "heureux" de l'affluence enregistrée. Le parc de miniatures a accueilli jusqu'à trois fois plus de visiteurs que l'an dernier à la même période (+284%) et Océade enregistre une hausse de 17%.

Les touristes sont de retour

Cependant, les attentats de Bruxelles le 22 mars 2016 avaient eu une influence plutôt négative sur la fréquentation de la plupart des parcs. "Beaucoup de touristes ont évité notre capitale. Ils sont aujourd'hui de retour et le nombre de visiteurs est plus ou moins semblable à celui des vacances de Pâques de 2015", précise Thierry Meeùs, administrateur délégué de Mini-Europe et Océade. Mini-Europe a attiré des touristes flamands, bruxellois, wallons ainsi que des visiteurs étrangers. Davantage de Bruxellois et de touristes étrangers, principalement du nord de la France, ont par ailleurs visité Océade.

Le bilan est tout aussi satisfaisant du côté de Walibi. "Le week-end de Pâques n'a pas encore débuté, mais nous pouvons déjà constater que nous vivons l'une des meilleures vacances de Pâques de cette dernière décennie", commente Marie-France Adnet, porte-parole du parc d'attractions wavrien. Walibi comptabilise déjà plus de 50% d'entrées en plus que l'année dernière. La popularité du Pulsar, désignée jeudi "meilleure attraction de Belgique", joue un rôle dans la hausse du nombre de visites, selon le parc d'amusement.

Temps sec et un peu plus chaud 

Bobbejaanland n'a pas non plus manqué son début de saison et a doublé sa fréquentation pascale par rapport à 2016. Le temps sec et un peu plus chaud de ces vacances y est pour beaucoup, estime Peggy Verelst, directeur commercial.

Même son de cloche pour Bellewaerde, qui n'a jamais enregistré autant d'amateurs de sensations fortes durant les vacances de Pâques. Le parc ne dévoile pas de chiffres exacts mais table sur une augmentation de 30% en comparaison avec 2016.

Plopsaland attend la fin des vacances pour communiquer le nombre total de visiteurs.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir