Belges et Allemands s'accordent autour des infrastructures terrestres de Galileo

Ce contrat, qui intervient à la veille du lancement des deux premiers satellites de la constellation finale de Galileo, prévu pour le 20 octobre 2011 à Kourou, en Guyane française, a pour finalité le déploiement aux quatre coins du monde des systèmes Galileo Sensor Stations (GSS).

Le groupe Vitrociset Belgium est spécialisé dans la fourniture de services de gestion d'infrastructures terrestres pour satellite, de services de soutien opérationnel et d'ingénierie système, ainsi que de logiciel.

Thales Alenia Space Deutschland est une société du Groupe Thales Alenia Space, leader européen des systèmes satellitaires et acteur majeur des infrastructures orbitales.

Les deux entreprises sont déjà engagées dans le projet Galileo. Celui-ci est composé d'une flotte de 30 satellites dont les premiers seront mis en orbite prochainement. Galileo nécessite également la mise en place d'environs 40 centres-relais au sol répartis tout autour de la planète.

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK