Belges coincés à Montréal suite à un vol annulé: quels sont les droits des voyageurs?

La réglementation européenne prévoit bien que la compagnie qui annule un vol doit proposer un remboursement, et si le remboursement ne convient pas, doit proposer un autre vol dans un délai raisonnable.
La réglementation européenne prévoit bien que la compagnie qui annule un vol doit proposer un remboursement, et si le remboursement ne convient pas, doit proposer un autre vol dans un délai raisonnable. - © BELGA/AFP

Un couple de verviétois est coincé à Montréal, au Canada, depuis samedi. Leur vol était prévu samedi soir mais depuis lors, la compagnie les fait littéralement "tourner en bourrique". 

Rosalie Scholzen et son mari ont vu leur vol annulé en dernière minute samedi soir. Ils ont été transférés dans un hôtel de Montréal aux frais de la compagnie low-cost Level. "On nous a dit qu'on allait nous recontacter, raconte Rosalie Scholzen. Mais depuis lors, ils ne nous rappellent pas pour nous dire qu'ils ont retrouvé un vol. Je viens de recevoir un mail me disant que j'ai un vol jeudi, mais il fallait absolument que je sois de retour en Belgique ce lundi". Rosalie devait reprendre le travail ce lundi, son mari indépendant avait plein de rendez-vous cette semaine. Jeudi ne leur convient donc pas. 

Un délai raisonnable 

Pourtant, la réglementation européenne prévoit bien que la compagnie qui annule un vol doit proposer un remboursement, et si le remboursement ne convient pas, doit proposer un autre vol dans un délai raisonnable. "Dans ce cas-ci, je pense que cinq jours c'est quand même assez long pour des vols qui sont normalement réguliers pendant l'été, estime Julie Frère, la porte parole de Test-achats. On peut donc considérer que si on ne rentre pas dans les conditions du meilleur délai, on peut demander une indemnisation complémentaire pour le dommage qui serait subi". 

Cette indemnisation est complémentaire à celle de 600 euros à laquelle Rosalie aura déjà droit (600 euros par personne pour des vols de plus de 3500 kilomètres, comme celui-ci). Si vous êtes dans le cas, insistez auprès de la compagnie aérienne. Elle est dans l'obligation, de vous proposer un remboursement de votre ticket, et, si vous n'en voulez pas, de vous proposer un vol dans un délai raisonnable. Sinon, elle viole la réglementation européenne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK