Belges coincés à l'étranger : TUI Fly demande à ses clients de prendre contact le ministère des Affaires étrangères

TUI Fly n'est plus autorisé à voler.
TUI Fly n'est plus autorisé à voler. - © YORICK JANSENS - BELGA

Nombreux sont les voyageurs belges actuellement coincés à l’étranger, environ 27.000 pour le ministère des Affaires étrangères.

La compagnie aérienne TUI Fly a effectué ses derniers vols dans la nuit de dimanche à lundi. Elle n’est plus autorisée à voler aujourd’hui. La compagnie affirme que tous ses clients qui avaient choisi la formule avec le tour-opérateur.

Pour ce qui est de ceux qui ne sont client "que" de Tui Fly, c’est autre chose. Nombre d’entre eux n’ont pas été rapatriés. Ils ont reçu un message de la compagnie expliquant qu’en raison des événements leurs vols étaient annulés. Résultat : des clients en colère à l’autre bout du monde, qui ne savent pas comment rentrer.

Joindre le ministère des Affaires étrangères

C’est un message martelé par les autorités. Les Belges actuellement coincés à l’étranger doivent s’enregistrer sur travellers online. Ils seraient environ 27.000. Philippe Goffin a martelé ce message, s’inscrire sur cette plateforme et de prendre contact avec le ministère des Affaires étrangères.


►►► Lire aussi : Philippe Goffin demande aux Belges à l’étranger qui désirent rentrer de se manifester

 

TUI Fly a effectué ses derniers vols dans la nuit de dimanche à lundi. La compagnie aérienne est désormais clouée au sol, sans autorisation de voler.

Contactée, TUI fly nous a indiqué que l’ensemble de ses clients qui faisaient partie d’une formule avec le tour-opérateur avaient été rapatriés. Pour ceux qui ne sont clients que de la compagnie aérienne, donc ne disposant que d’un billet d’avion, les choses sont un peu plus compliquées.

Ils ont reçu un message expliquant que leurs vols avaient été annulés. Lapidaire. Et depuis c’est le silence radio. Ce qui contribue à augmenter la colère des clients de la compagnie aérienne que beaucoup diffusent sur les réseaux sociaux.


►►► Lire aussi : coronavirus : Philippe Goffin invite les 30.000 Belges bloqués à l’étranger à s’inscrire sur travellersonline


Mais, compte tenu de la situation, TUI Fly nous a précisé que "l’ensemble de (ses) clients seraient contactés dans les deux semaines". En attendant, la principale chance de rentrer en Belgique est de contacter le ministère des Affaires étrangères.

Des dédommagements prévus ?

C’est une situation exceptionnelle, une situation de "force majeure" dit la compagnie aérienne.

Certaines personnes se retrouvent avec des frais supplémentaires devant rester sur place.


►►► Retrouvez tout notre dossier sur le coronavirus


Concernant TUI Fly, ils n’offrent pas de rembourser le billet de retour annulé mais proposent "un bon pour un autre billet" quand la situation sera revenue " à la normale".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK