Batibouw s'ouvre au public dans un climat économique pesant

Batibouw s'ouvre pour une semaine au grand public
Batibouw s'ouvre pour une semaine au grand public - © Belga / Kristof Van Accom

Malgré la crise, le secteur de la construction et de la rénovation ne baisse pas les bras. Il accueille dès ce samedi et pour une semaine les candidats à la construction et à la rénovation. Trois thèmes ont été retenus pour cette 53ème édition du salon : les opportunités vertes, les cuisines et le retour en force des matériaux naturels.

Ces dernier mois les nouvelles pour les candidats bâtisseurs furent plutôt mauvaises en matière d'investissement écologique: fin du prêt vert, fin de la déduction fiscale de certains investissements, diminution aussi des aides pour l'installation de panneaux photovoltaïques par exemple.
Les matériaux naturels -le bois, la pierre et l'argile- reviennent eux de plus en plus tant dans le gros oeuvre que dans le parachèvement.
Mais aujourd'hui en 2012, internet n'est-il pas le premier concurrent pour un salon comme Batibouw ? Pour Philippe Lhomme, il y plutôt complémentarité: "Je crois qu'il y a une complémentarité totale entre les médias et d'ailleurs nous le voyons, nous avons un site qui est extrêmement visité: les gens préparent leur visite au salon via internet, mais quand même venir voir, venir toucher, avoir l'expérience personnelle, c'est incomparable, et c'est ça que le salon procure".
Batibouw est ouvert jusqu'au dimanche 11 mars.

Alain Carlier

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK