Batibouw: le bois de plus en plus branché et tendance

Cuisines, salles de bain: le bois a la cote dans nos intérieurs
Cuisines, salles de bain: le bois a la cote dans nos intérieurs - © jan van deuren

Le bois: c’est un des thèmes de Batibouw cette année. Très répandu en Scandinavie et en Amérique du Nord où la plupart des constructions sont en bois, le bois a depuis quelques temps déjà conquis le cœur des Européens. A côté du succès des maisons en ossature bois, une nouvelle tendance se dessine désormais: le bois dans nos intérieurs!

Périphérie bruxelloise. Au milieu des maisons de briques, une maison en bois, mais peinte en blanc. Sabine De Beys et sa famille ont fait ce choix il y a quelques années déjà. Sans regret. Ici, tout est peint. Le bois est donc très personnalisé. "J’avais envie d’une maison en bois, mais je ne voulais pas que ça fasse trop chalet suisse ou sauna, donc on a opté pour tout peindre " confie Sabine De Beys.

Le bois, bon pour la santé

Peint ou naturel, le bois a aussi des avantages côté santé. Selon une étude finnoise sur l'intérieur des habitations, dans un environnement riche en bois, le climat est plus sain. Le bois permet en effet de maintenir l'humidité à un niveau stable.

Bon pour la santé, mais aussi chic et branché, le bois a donc de plus en plus de succès. Martine Clerckx, trendwatcher, confirme cette tendance. "Ca correspond sûrement au fait que le bois est une matière vivante et très sensuelle, on peut la toucher et elle fait du bruit. On peut la personnaliser et on a l’impression d’amener la nature à l’intérieur de chez soi."

Combien ça coûte ?

Si le bois a la cote, est-il pour autant accessible? Ophélie Eliat est conseillère en bois: "Contrairement à ce que tout le monde pense, on peut avoir des réalisations à des budgets tout à fait acceptables. Il y a beaucoup de gens qui me posent la question pour savoir si on peut placer un parquet ou un plancher dans une salle de bain, ms il faut choisir la bonne essence et respecter les règles de l’art pour la pose."

Concrètement, le bois posé oscille entre 50 et 170 euros du mètre carré. Mais tout dépend de l'essence choisie, de la finition et de la découpe.

Belgique, pays des menuisiers

Spécificité belge: pour la pose du bois dans les salles de bain, les cuisines, pour les parquets, les placards ou encore les terrasses en bois: les menuisiers indépendants représentent 50% du marché. Alors qu'en France ou en Allemagne, ce sont les grandes enseignes qui sont omniprésentes.

Enzo lui est menuisier depuis plus de 20 ans. Passionné, il confirme le succès du bois malgré la crise. "Entre le plafonnage ou une plaque de gyproc et un vieux bois, il y a quand même une nette différence et donc c’est beaucoup plus chaleureux. Bien sûr, les bois ne vont pas partout et il faut absolument s’y connaître un minimum. Après, on apprend tous les jours. Et comme je le dis toujours à mes clients, nous quand on s’arrête, le bois, il continue à travailler, même dans 20 ans il travaillera."

Le bois est en effet un matériau qui change de couleur et bouge au fil du temps. Chêne, padouck d'Afrique, vieux bois du Canada, mélèze, sapin, épicéa... Il faut donc choisir la bonne essence au bon endroit, c'est ce que l'on appelle la règle d'or. Parce que plus que jamais, dans nos intérieurs, le bois a véritablement pris ses aises !

Plus d’informations sur le Centre interfédéral d’information sur le bois, ici.

Anne Lombaerde

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK