Batibouw a ouvert ses portes : que faut-il savoir ?

Batibouw a ouvert ses portes : que faut-il savoir ?
Batibouw a ouvert ses portes : que faut-il savoir ? - © Tous droits réservés

Le salon de la construction et de la rénovation a débuté ce jeudi 25 février au Brussels Expo. Après deux jours consacrés aux professionnels, le salon est à présent ouvert au grand public. On fait le point pour savoir sur ce qu'il faut faire ou ne pas faire quand on construit ou rénove.

Comment choisir son entrepreneur ?

Certains se lancent dans la construction, d’autres ont choisi la rénovation mais tous doivent passer par la case entrepreneur avec lequel ils vont s’engager. Eric Cloes, rédacteur en chef du magazine Je Vais Construire, a répondu à nos questions. En ce moment, il nous explique que c'est la rénovation qui a la cote. "On remarque depuis quelques années qu'on a une chute du nombre de permis d'urbanisme pour des nouvelles maisons et les rénovations augmentent" explique-t-il.

La rénovation ne coûte pas plus cher pour autant. Il faut phaser les travaux et travailler en différentes étapes pour ne pas avoir l'impression de dépenser une grosse somme d'argent en un coup.

Construire ou rénover, il faut choisir un entrepreneur. C'est un passage obligé. Il faut faire un devis et un bon de commande. Mais que faut-il écrire et surtout à quoi faut-il faire attention ?

Premièrement, il faut décrire les travaux à faire. Deuxièmement, il faut des prix détaillés par poste réalisé. Cela permet d'intervenir sur les quantités au cours du chantier.

Forfait ou travail en régie ?

Un forfait est un montant global qui est censé reprendre l'ensemble du travail à condition qu'il soit décrit et qu'il soit clair dans le contrat. Un travail en régie est un travail dans lequel vous payez, d'une part, les fournitures utilisées par l'entrepreneur et, d'autre part, vous payez les heures de travail. Si vous optez pour cette deuxième possibilité, il faut être sûr que l'entrepreneur soit productif.

Quant aux délais, le bon de commande doit prévoir deux dates : celle de début des travaux et celle de fin des travaux. Ce délais d’exécution est extrêmement important ! Il est intéressant aussi de prévoir des intérêts en cas de retard. Il faut en discuter avec votre entrepreneur.

L'acompte doit être prévu dans les conditions générales. Il faut éviter de payer un acompte substantiel de 40 ou 50%. Il faut convenir un acompte de 5 ou 10% maximum et vous payerez la moitié des matériaux quand ils arriveront sur le chantier.

En conclusion, il ne faut pas avoir peur de négocier avec notre entrepreneur. Si celui-ci ne veut pas discuter, changez-le !

Comment s'en sortir parmi les nombreux labels énergétiques ?

Face aux nombreux labels énergétiques sur le marché de la construction, on s'y perd. On fait le point.

Lorsque vous voulez vendre ou mettre en location un bien, vous êtes obligé de faire réaliser un certificat énergétique. C'est une photographie de votre bien en termes de consommation énergétique. En cas de manque d'informations, le certificateur est obligé de prendre des valeurs par défaut qui seront défavorables par rapport à la maison.

L'audit énergétique n'est pas une procédure obligatoire, elle est volontaire. Si vous êtes propriétaire et que vous voulez diminuer la consommation énergétique de votre bien, vous pouvez faire appel à un auditeur. Il va faire une photographie détaillée pour vous proposer des moyens d'améliorer la consommation énergétique.

Le label énergétique est relativement bien connu (A+, A++, AG). Il est aussi dans la construction. Ce n'est pas parce qu'une chaudière a un label qu'elle est adaptée à votre bien. Il faut avoir l'avis d'un spécialiste.

Il est aussi possible d'avoir des primes à l'énergie et à la rénovation. Il faut introduire un formulaire au préalable (disponible sur le site de la Région Wallonne). Celui-ci indique à la région que vous allez introduire une demande de prime dans une avenir proche et cela leur permet de prévoir un budget.

N'oubliez pas que si vous signez quelque chose au salon Batibouw, vous avez 14 jours pour vous rétracter !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK