Baisse du pouvoir d'achat: consommateurs moins inquiets

RTBF
RTBF - © RTBF

Les consommateurs belges sont toujours inquiets de la baisse du pouvoir d'achat et de la pauvreté (36%) ainsi que de la montée du chômage (34%). Mais l'amplitude de cette inquiétude diminue depuis quelques mois, révèle samedi une étude du CRIOC.

Des chercheurs du Centre de Recherche et d'Information des Organisations de Consommateurs ont réalisé des enquêtes quantitatives auprès d'habitants de la Belgique de 18 ans et plus à quatre moments différents: 675 interviews en janvier 2010, 620 interviews en juillet-août 2009, 775 interviews en février 2009 et 613 interviews en juillet 2008.

Au cours des six derniers mois, un consommateur sur six a dépensé moins d'argent en voyages, télécommunication, entretien et rénovation de logement et soins de santé. Un consommateur sur cinq a aussi réduit ses dépenses en alimentation, utilisation de la voiture et en gaz, eau et électricité. Par ailleurs, un consommateur sur quatre a consacré moins d'argent aux loisirs, à l'habillement et en restaurants ou cafés.

Selon le Crioc, on constate toutefois qu'en deux ans, la confiance réapparaît de plus en plus et que la perception dans l'esprit du consommateur est meilleure car "un consommateur sur trois économise moins et le nombre de consommateurs qui ont changé leurs habitudes a diminué".

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK