Bain de bois

RTBF
RTBF - © RTBF

Avec le retour du soleil, certains d'entre-vous vont peut-être craquer pour une piscine. Alors, pourquoi pas envisager une piscine en bois ? D'autant qu'une société de Froyennes est devenue l'un des leaders européens de ce type de piscines.

Entreprise familiale, créée dans les années 20, la société Wood-line a toujours travaillé dans le domaine du bois et de la menuiserie. Le grand-père de Jean-Luc Desmedt, l'actuel patron, était menuisier, son père a construit des bâtiments préfabriqués en bois et Jean-Luc s'est lancé dans les piscines à l'aube de ce millénaire. Et on peut dire qu'il a eu le nez fin puisque le marché de la piscine particulière ne s'est jamais aussi bien porté que ces dernières années. Ainsi, en développant un concept d'assemblage de bois né en Suisse, Jean-Luc a anticipé la tendance du retour à la nature. Car le bois, même traité, est bien plus respectueux de l'environnement. Avant la crise de 2009, l'entreprise voyait son chiffre d'affaire progresser constamment. Elle vendait jusqu'à deux mille piscines par an, principalement en France. Le soufflé est un peu retombé à présent mais si l'été est ensoleillé, l'optimisme est de mise.

Reste que l'achat d'une piscine d'extérieur demeure un investissement coûteux. Pour des dimensions standards de 7m sur 3, tablez sur un bon 7 000 euros, si vous la montez vous-même. Si vous prévoyez de l'enfouir en partie et de la faire assembler, prévoyez 2/3 d'investissements supplémentaires. A cela s'ajoute l'énergie nécessaire au chauffage, l'eau et les produits d'entretien. Mais votre maison prend également de la valeur. A méditer...

 

www.wood-line.fr

 

Jean-Christophe Willems

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK