Azérigate: un haut magistrat belge impliqué dans l'ASBL financée par l'Azerbaïdjan

Jean-Paul Moerman, juge de la Cour constitutionnelle.
2 images
Jean-Paul Moerman, juge de la Cour constitutionnelle. - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Un des 12 juges de la Cour constitutionnelle, Jean-Paul Moerman, est à son tour impliqué dans l'asbl belge polémique qui fait du lobby pour le gouvernement de l'Azerbaïdjan, rapportent L'Eco et De Tijd samedi.

M. Moerman a été invité à plusieurs reprises en Azerbaïdjan, où, dans ses fonctions de haut magistrat belge, il a pris des positions en faveur du régime autoritaire.

Ses vols et ses coûts de séjour étaient payés par l'asbl European Academy for Elections Observation, fondée par les libéraux Stef Goris et Alain Destexhe et qui mène des activités de lobbyisme au profit du gouvernement de Bakou.

Moerman a également joué un rôle de consultant pour le livre d'un homme politique azéri qui s'avère être la figure centrale dans les affaires d'argent sale dans lesquelles sont impliqués un certain nombre d'hommes politiques européens, indique L'Echo.

Avocat réputé, président du Parti socialiste de l'Union communale montoise jusqu'en 1994, Jean-Paul Moerman avait adhéré après les communales de 1994 au PRL-FDF du Président Jean Gol, avant de devenir en 2001 juge à la Cour Constitutionnelle.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir