Avec l'arrivée de l'hiver, le mercure baisse… et les voitures souffrent

Avec l’arrivée de l’hiver, le mercure baisse… et les voitures souffrent
Avec l’arrivée de l’hiver, le mercure baisse… et les voitures souffrent - © Tous droits réservés

Une belle couche de givre sur le pare-brise… pas le choix il faut ressortir le grattoir ! Les températures négatives font leur retour la nuit, et les voitures ont parfois du mal à supporter le gel. Dans le garage tenu par la famille Trikilis, à Charleroi, le problème le plus fréquent, c’est le démarrage. Nicolas, le fils, vérifie le voltage de la batterie. "Ici idéalement elle devrait être entre 12, 2 et 12, 5, explique-t-il. On a une batterie qui est légèrement faible : elle risque d’avoir une perte de tension lors des grands froids cet hiver."

La vie d’une batterie ne dépasse pas 4 ou 5 ans. Inutile d’attendre qu’il gèle pour s’en rendre compte, elle ne résistera pas aux températures extrêmes. Autre conseil : aspergez les portières de spray à base de silicone pour éviter qu’elles ne soient bloquées. Quant aux essuie-glaces, le patron Dionisios Trikilis, rappelle qu’il ne faut surtout pas les faire fonctionner si le pare-brise est verglacé : "il faut penser à les faire décoller. Au mieux, il faut mettre quelque chose la veille pour les protéger et éviter qu’ils collent. On veut aller vite, et au pire, c’est le moteur qui passe out, ou les balais d’essuie-glace qui s’arrachent." Dernière astuce : si vous voulez dégivrer votre pare-brise, évitez l’eau chaude à tout prix ! Le choc thermique pourrait briser la vitre. Mieux vaut anticiper en plaçant une bâche de protection ou même un simple carton.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK