Autriche: le suicide de l'ex-gendre du président kazakh confirmé

Autriche: le suicide de l'ex-gendre du président kazakh confirmé
Autriche: le suicide de l'ex-gendre du président kazakh confirmé - © DRAGAN TATIC - AFP

Une expertise médicale complémentaire sur les conditions de la mort de Rakhat Aliev, ex-gendre du président kazakh Noursoultan Nazarbaïev retrouvé pendu en prison à Vienne en 2015, confirme l'hypothèse d'un suicide, a annoncé mardi le parquet de Vienne.

Confiée à l'Institut de médecine légale de St-Gallen, en Suisse, cette expertise complémentaire avait été demandée par la justice autrichienne après que les avocats de la famille eurent produit en décembre l'avis d'un légiste allemand indépendant concluant à un homicide.

Tombé en disgrâce et accusé de meurtres par la Kazakhstan, Rakhat Aliev avait été découvert pendu en févier 2015 dans une cellule qu'il occupait seul à la prison de Vienne. Ses avocats avaient immédiatement évoqué l'hypothèse d'un assassinat.

Toutefois, selon l'expertise complémentaire, "les conclusions d'une expertise privée selon lesquelles Rakhat Aliev aurait été tué par un tiers (...) ne peuvent être confirmées du point de vue de la médecine légale", a précisé mardi le parquet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK