Automobile: le changement de vitesse de plus en plus automatique

Automobile: le changement de vitesse de plus en plus automatique
Automobile: le changement de vitesse de plus en plus automatique - © Tous droits réservés

Passer la première, embrayer vers la deuxième. La conduite manuelle ne sera bientôt, sans doute, plus qu'un souvenir. La boîte automatique gagne, en effet, des parts de marché de plus en plus importantes en Belgique et en Europe. Poussée par les progrès techniques et le succès des voitures électriques et hybrides.

Le manuel débraye

L'Europe a longtemps résisté à la boîte automatique. Plus coûteuse à l'achat et à l'entretien, moins agréable à la conduite, consommant plus, elle n'a pas séduit le vieux continent. Au contraire, les Etats-Unis, le Japon ou la Chine ne jurent, depuis longtemps, que par l'automatique. 95 % des voitures roulant aux Etats-Unis n'ont pas d'embrayage manuel, 90 % au Japon, 60 % en Chine.

Chez nous, il a fallu attendre 2017 pour voir les voitures automatiques atteindre un tiers des ventes. Et l'an dernier, les ventes ont culminé à 40 % soit 100.000 véhicules.

Progrès techniques

Ce sont les progrès de l'électronique qui expliquent la victoire annoncée de l'automatique. Grâce à la robotisation, ce type de transmission consomme désormais moins que son homologue manuelle et est devenue plus agréable à conduire. Le développement de l'électrique explique, également, cette future victoire. Les voitures hybrides ou électriques sont toujours livrées avec une transmission électronique. Et le développement futur de la voiture autonome nécessitera aussi d'oublier le changement de vitesse manuel. La diminution des prix, permet aussi aux constructeurs de proposer des boîtes automatiques en entrée de gamme, alors qu'elles étaient, auparavant, réservées aux voitures haut de gamme.

Cheval automatiquement cabré

Signe de cette évolution, Ferrari ne propose plus de boîtes manuelles et la transmission automatique équipe désormais 80 % des ventes de Porsche 911. Alors, la bonne vieille boîte manuelle est-elle condamnée à terme. Sans doute. Même si elle ne disparaîtra pas entièrement. Même aux Etats-Unis, les constructeurs proposent encore des véhicules à boîte manuelle, qui restent demandés pour le plaisir de conduite qu'elle procure. Mais la transmission automatique deviendra rapidement hégémonique partout.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK